Partie 1. Chapitre 3. Point 1

Le Fichier Sitemaps.xml

Le fichier sitemap.xml diffère du sitemap.html dans la mesure où il est spécialement conçu pour être lu et compris par les moteurs de recherche.

 

 À quoi sert un fichier sitemap.xml ?

Le Google sitemap.xml n’est pas toujours le premier outil qui vient à l’esprit quand on parle de référencement. Pourtant, créer un sitemap est important pour faciliter la compréhension du contenu de votre site par Google. En d’autres termes, le sitemap est un fichier qui vous permet de répertorier les pages de votre site dans le but de fournir aux services des moteurs de recherche des informations sur la structure du contenu du site.

En effet quand les robots d’indexation de Google et des autres moteurs de recherche lisent ce fichier, ils peuvent par la suite explorer votre site de manière plus intelligente. En mettant en place un fichier sitemap, vous tenez les moteurs de recherche au courant de vos dernières modifications, ce qui augmente les chances d’indexation de vos nouveaux contenus.

Le sitemap peut également fournir des métadonnées utiles concernant les pages répertoriées par les moteurs de recherche. Ces métadonnées sont en fait des informations sur la page Web, comme la fréquence de la mise à jour, la dernière modification ou encore son importance par rapport aux autres URL de votre site.

Le sitemap peut aussi vous servir à transmettre les métadonnées relatives aux contenus spécifiques de vos pages comme les images ou les vidéos. Un sitemap pour vidéos peut indiquer au moteur de recherche la durée de chaque vidéo, leur catégorie et le public ciblé. S’il s’agit d’un sitemap pour images, il peut contenir des informations sur le type et l’objet de l’image, ainsi que sa licence.

 

Dans quel cas recourir au sitemap.xml ?

Si votre site est assez peu volumineux, il n’est pas toujours nécessaire de créer un sitemap. En effet du moment que vos pages sont correctement reliées entre elles, les robots d’exploration du moteur de recherche peuvent les découvrir aisément. Par contre, si votre site comprend des pages de contenu mal ou non reliées entre elles, il est indispensable de faire un sitemap afin d’assurer leur référencement naturel. Il en est de même si votre site est volumineux. Si les pages sont trop nombreuses, les robots peuvent manquer les nouvelles pages ou les récentes mises à jour.

Un sitemap.xml est aussi indispensable si votre site est relativement récent et que les liens externes qui permettent d’y accéder sont peu nombreux. Rappelez-vous que Googlebot et les autres robots d’indexation des moteurs de recherche suivent les liens entre les différentes pages du web pour répertorier celles qui sont les plus pertinentes. Si les liens qui pointent vers votre site sont rares ou inexistants sur le web, les moteurs de recherche peuvent manquer vos pages.

Si vous souhaitez référencer un site international, le sitemap vous sera d’une grande utilité. Les liens qu’il contient facilitent en effet l’identification et l’indexation des différentes versions du site par les moteurs de recherche.

 

Quelle est la limite du fichier sitemap ?

Le fait d’utiliser un Google sitemap ne vous garantit pas une exploration ou une indexation automatique de tous les éléments que vous y avez répertoriés. En effet, les processus d’exploration utilisés par chaque moteur de recherche reposent sur des algorithmes assez complexes. Le sitemap oriente les robots d’exploration vers vos pages, mais si ces derniers ne jugent pas les contenus pertinents, ils ne les indexeront pas, d’où l’intérêt de continuer les travaux d’optimisation en parallèle avec la création de sitemap.

 

Comment générer un sitemap et le soumettre au moteur de recherche ?

Vous êtes convaincu de l’utilité de sitemap pour le référencement naturel de votre site ? Il ne vous reste plus qu’à créer le fichier en question. Vous avez le choix entre le faire à la main sur votre ordinateur ou le générer de manière automatique sur des sites dédiés à cet effet. Sur certains sites, la création du sitemap est gratuite jusqu’à un certain volume de pages. Au-delà, de ce nombre de pages autorisées, vous devez acheter le logiciel pour continuer à générer le fichier sitemap.

Pour que le sitemap ait une réelle incidence sur le référencement naturel de votre site, il ne suffit pas de le créer. Encore faut-il que les moteurs de recherche connaissent son existence et puissent s’en servir. Pour cela, vous devez soumettre votre sitemap au moteur de recherche de votre choix. Si vous optez pour Google, par exemple, vous pouvez effectuer cette soumission via le Google Search Console.

 

Créer un fichier sitemap.xml manuellement

Il est tout à fait possible de générer un sitemap SEO de manière manuelle, par la simple utilisation du bloc note de l’ordinateur. Générer manuellement votre sitemap vous permet d’inclure uniquement les pages que vous souhaitez faire indexer par les moteurs de recherche. Vous pouvez vous servir d’un fichier sitemap exemple pour être sûr de bien mettre les différentes balises au bon endroit.

Toutefois, pour éviter les erreurs et aller plus rapidement, il est rudement conseillé d’utiliser des logiciels spécialement conçus pour générer un sitemap. Vous devez télécharger le logiciel avant de pouvoir l’utiliser. Il suffit ensuite d’entrer l’adresse de votre site et de préciser les URL à exclure puis de cliquer sur « lancer » pour que le logiciel « crawle » le site et génère le sitemap.

 

Utiliser les générateurs de sitemap en ligne

Si vous ne désirez pas télécharger de logiciels générateurs de sitemap, vous pouvez passer par les sites qui permettent de générer un sitemap en ligne, gratuitement. Pour trouver ces sites, il suffit de taper « sitemap generator » sur Google ou « google sitemap generator » sur la barre de recherche. L’intérêt de ces outils en ligne est qu’ils créent automatiquement votre sitemap.

L’inconvénient de ces outils est qu’ils limitent souvent la taille maximale des URL qu’ils vont crawler. D’une manière générale, ces outils permettent d’inclure les URL de 500 pages web maximum. Si vous possédez un site web de taille importante, il est donc indispensable de compléter le travail en amont, par la création d’autres sitemaps ou encore de sous-index.

 

Créer le sitemap via le CMS

Il est également possible de générer le sitemap via le CMS que vous utilisez pour le développement de votre site internet. La plupart des CMS intègrent des modules qui vous permettent de générer le sitemap de votre site de manière automatique. Si vous avez une boutique en ligne sur prestashop, vous devez installer le module de création de sitemap prestashop intégré par défaut à votre boutique, par exemple. Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « configurer » pour obtenir le formulaire qui vous permettra de développer le sitemap.

Si vous souhaitez créer un WordPress sitemap, vous pouvez utiliser le plug-in Yoast SEO. L’utilisation de ce plug-in est relativement simple. Une fois qu’il est installé, vous devez activer la fonctionnalité « pages de paramètres avancées » pour pouvoir créer votre sitemap.xml. Une section xml sitemaps apparaît alors sous forme SEO, vous permettant de gérer différents paramètres comme le nombre d’entrées autorisées par sitemap, les pages à exclure, etc. Une fois tous ces paramètres bien définis, le plug-in créé automatiquement le sitemap.

 

Existe-t-il différents fichiers sitemaps ?

 

Le fichier sitemap images

Comme son nom l’indique, ce fichier sitemap est spécialement créé pour répertorier les images présentes sur votre site et leurs contenus. Si votre site contient de nombreuses images, il est fortement conseillé de créer un sitemap.xml pour images. Quand vous élaborez ce sitemap pour images, vous pouvez mettre les informations spécifiques à l’image comme l’objet, la licence, le type, ou encore la géolocalisation.

Grâce à un sitemap pour images séparé, vous contribuez à l’amélioration du classement de vos images dans la recherche Google Images. Vous n’aurez aucun mal à trouver un générateur de sitemap qui propose un module permettant de créer un fichier sitemap dédié aux images.

 

Le fichier sitemap vidéo

Un fichier sitemap pour vidéos séparé vous est d’une grande utilité si vous avez des vidéos à référencer sur votre site. Quand vous élaborez ce fichier, vous pouvez compléter le contenu des vidéos publiés sur votre site avec des informations spécifiques à chaque vidéo.

Vous pouvez ainsi ajouter la catégorie de la vidéo et le public cible pour faciliter son classement dans les résultats de recherche Google vidéos. Il vous est aussi possible d’ajouter la balise spécifique schema.org à votre contenu vidéo pour permettre aux rich snippets d’afficher potentiellement vos poches dans les résultats naturels de recherche.

 

Le fichier sitemap actualités

Le sitemap xml actualités séparé sert à compléter vos propres contenus d’actualités, ceux que vous avez optimisés pour être facilement indexés par Google actualités. Il vous est ainsi possible d’enrichir ce sitemap avec des informations spécifiques à vos contenus d’actualités. Parmi ces informations figure la date de publication, par exemple. Ce type de sitemap est particulièrement recommandé si vous désirez influencer positivement le classement des contenus de vos pages dans Google Actualités.

Il permet en effet à Google Actualités de trouver rapidement les articles d’actualités contenus dans votre site. Les robots d’exploration sont directement dirigés vers l’URL de chaque article de nouvelles présente sur votre site, vous garantissant une couverture complète. Ce type de sitemap est aussi recommandé si votre site est nouveau et dont le chemin nécessite de cliquer sur plusieurs liens avant d’atteindre enfin un article d’actualité.

 

Le fichier sitemap pour les téléphones multimédias

Si votre site web fournit un contenu mobile dédié aux téléphones multimédias, il est indispensable de mettre en place un sitemap spécialement conçu pour ce type de téléphone. Les téléphones multimédias sont des téléphones qui ne disposent pas de navigateur à part entière, mais qui utilisent WAP/WML ou autre système de navigation. À ce titre, ils diffèrent des smartphones puisque ces derniers ont à leur disposition un navigateur à part entière.