Qu’est-ce que l’Ajax ?

 

Présentation de l’AJAX. En d’autres termes : c’est quoi l’AJAX ?

L’AJAX n’est pas une technologie et encore moins un langage de programmation. Il s’agit en fait d’un concept de programmation web qui repose sur plusieurs technologies telles que le XML, le JSON et le JavaScript.

L’objectif de l’AJAX est de faire en sorte qu’une page web communique avec le serveur web sans que cela n’engendre un rechargement de la page. C’est d’ailleurs pour cette raison que le langage préféré de l’AJAX est le JavaScript. C’est via des codes JavaScript que la connexion entre la page web et le serveur s’établit.

En savoir plus sur l’AJAX.

Ainsi, cet Ajax-là n’a rien à voir avec le héros mythologique d’Homère, ni même avec l’équipe de la capitale néerlandaise ? (mais on vous offre quand même cette compilation de buts juste pour le plaisir. La suite -sérieuse – de cet article est sous la vidéo).

 

À quoi sert l’AJAX ?

L’AJAX vous permet de créer des pages plus dynamiques et éviter qu’elles n’aient à se recharger entièrement à chaque nouvelle requête de l’utilisateur. Pour bien comprendre, comparons le dialogue classique entre le navigateur et le serveur et le dialogue par le biais d’AJAX.

Si vous n’utilisez pas encore AJAX, le dialogue entre le navigateur de l’utilisateur et votre serveur se fait de la manière suivante : quand la personne qui est sur votre site effectue une manipulation, le navigateur envoie une requête avec la référence d’une page web à votre serveur. Ce dernier effectue des calculs et renvoie les résultats de ce calcul, sous forme de nouvelle page web au navigateur. Chaque transmission de la requête entraîne ainsi l’affichage d’une nouvelle page web. L’utilisateur est donc obligé d’attendre la réponse du serveur avant de pouvoir effectuer de nouvelles manipulations.

Si vous utilisez AJAX, la procédure est plus simple. Un programme écrit dans le langage JavaScript (ou JSON, XML) est intégré dans chaque page web. C’est ce programme JavaScript/AJAX post ou get (ou JSON/AJAX, AJAX/XML selon les cas) qui est exécuté par le navigateur à chaque manipulation effectuée par l’utilisateur. Dès lors, les demandes sont alors envoyées en arrière-plan au serveur qui modifiera alors le contenu de page actuellement affichée sur le navigateur en fonction du résultat qu’il a obtenu. Cela évite la retransmission des données et l’affichage d’une nouvelle page complète pour chaque manipulation.

 

Les différents langages et formats de données utilisés par AJAX

AJAX c’est quoi ? AJAX est un ensemble de nouvelles technologies destinées à favoriser le transfert de données entre le serveur et le navigateur web. C’est pourquoi, en AJAX, il est d’une grande importance de bien structurer les données. En conséquence de cela, différentes technologies sont utilisées. 

Par exemple, le format texte est utilisé pour afficher un message d’erreur ou toute autre phrase destinée à l’utilisateur.

Le HTML et le CSS servent quant à eux pour la présentation des pages. Ils permettent une présentation standardisée et respectueuse des normes W3C des pages web. L’autre format de données le plus couramment utilisé en AJAX est le JSON car il segmente les données dans un objet JavaScript, ce qui est l’idéal pour réaliser de petits transferts de données segmentées. 

Le DOM (Document Object Model) assure la modification des éléments de votre page HTML en direct. L’objet XMLHttpRequest, lui, permet de lancer les requêtes de l’utilisateur vers le serveur en arrière-plan.

Mais la clé de voûte de l’AJAX est sans doute le JavaScript : c’est par le biais de code JavaScript que le DOM et le XMLHttpRequest récupèrent les données du navigateur et du serveur.

AJAX, Javascript, JSON, XML et SEO : quel impact ?

Attention toutefois, si l’AJAX a de nombreux atouts non négligeables, il est important de savoir que référencer un site conçu avec l’AJAX est complexe… voire presque impossible ! Quelle en est la cause ? À l’heure actuelle, les moteurs de recherche, comme Google ou Yahoo, n’exécutent pas le JavaScript, aussi ils sont dans l’impossibilité d’avoir connaissance de l’existence d’autres pages sur le site en question.

Pour pallier ce problème, une solution existe : il s’agit de faire en sorte que l’ensemble des URLs de votre site soient accessibles par les moteurs de recherche via une méthode classique et reconnue par leurs robots. Outre cet aspect, veillez également à mettre à jour l’URL de l’utilisateur, créez une page répertoriant l’ensemble de l’arborescence ainsi qu’un sitemap.xml exhaustif. Une fois que vous aurez réalisé toutes ces étapes, il vous faudra envoyer votre fichier sitemap.xml sur Google Webmaster Tools.

Il s’agit de la condition sine qua non pour éviter toute erreur d’indexation de votre site. On le voit, le recours à l’AJAX peut être néfaste pour votre SEO, c’est pourquoi, si vous souhaitez que votre site apparaisse correctement dans les résultats naturels de Google, il est préférable de vous détourner de ce concept de programmation.

Notez-le : vous voulez vous perfectionner sur le sujet ? Le site OpenClassrooms propose un cours sur le sujet.