Partie 1. Chapitre 1. Point 4

White Hat SEO, Black Hat SEO… De quoi s’agit-il ? En fait, cela désigne deux approches du SEO, donc deux manières de positionner ses pages le plus haut possible dans les résultats des moteurs de recherche (notamment Google). La première vise le respect des consignes de Google aux webmasters. La seconde ne recherche que l’efficacité. Entre les deux se glisse aussi le Grey Hat SEO. Détails.

 

White Hat SEO
White Hat SEO : aucun risque, vous êtes innocent aux yeux de Google…

Jouer le jeu du référencement avec le White Hat SEO

Le white hat SEO, terme issu de l’argot numérique du web et plus particulièrement du hacking, désigne toutes les méthodes employées par les webmasters cherchant à avoir une position optimale sur Google. Cette technique désigne ceux qui respectent les règles des moteurs de recherche et les conditions définies par la politique de Google. Elle s’oppose au black hat SEO qui représente les confrères aux ambitions plus troubles qui s’amusent des faiblesses des différents algorithmes de Google.

Le white hat SEO consiste à optimiser vos pages web sans utiliser d’artifices inutiles, en faisant notamment du contenu votre principale priorité. Cette technique vous permettra de bénéficier d’une réputation durable et d’éviter les pénalités de Google lors des mises à jour de ses algorithmes, Google Panda et Google Penguin. Afin d’optimiser au maximum votre site web, le white hat SEO prône l’amélioration continue de tout ce qui concerne l’On-Page. Le terme désigne tous les éléments intégrés au site Internet comme le contenu, le graphisme ou les mots-clés.

 

Offrez un contenu de qualité

Si vous souhaitez séduire les algorithmes de Google, misez sur la qualité de vos contenus. Il s’agit de la meilleure technique du white hat SEO pour améliorer votre référencement naturel sur les moteurs de recherche. Si vos textes sont de qualité, Google les référencera automatiquement, sans aucune demande de votre part.

 

L’importance des mots-clés

Pour qu’un internaute vous trouve facilement, il est important d’intégrer �� votre site des mots-clés pertinents et en rapport direct avec les sujets abordés. Mais attention, vous devez les utiliser avec parcimonie, en effet, trop de mots-clés vous amènerez à l’opposé de vos désirs. Limitez-vous à deux ou trois mentions pour un contenu court et à six pour un contenu plus long.

 

Optimiser les liens URL

Si l’on y pense trop peu souvent, la qualité des liens URL est également importante dans la course au référencement naturel. N’hésitez pas à employer un URL décrivant clairement votre sujet et insérant les mots-clés indispensables.

 

Le white hat SEO pour l’Off-Page Optimization

Par opposition au On-Page Optimization, l’Off-Page désigne tous les éléments externes à vos pages Internet et permettant un meilleur référencement sur les moteurs de recherche. Plus de backlinks menant vers vos pages seront créés, plus l’algorithme de Google sera content. N’hésitez donc pas à placer vos hyperliens sur d’autres sites afin d’améliorer votre positionnement. Vous pouvez également envahir les réseaux sociaux afin de promouvoir vos contenus.

 

Le formulaire de référencement de Google

En remplissant vous-même le formulaire de référencement de Google, vous verrez votre site positionné sur le moteur de recherche en quelques semaines seulement.

 

 

Black Hat SEO : vous jouez avec les règles... et avec le feu.
Black Hat SEO : vous jouez avec les règles… et avec le feu.

En quoi consiste le black hat SEO ?

Méthode de référencement, le black hat SEO tient son nom de l’argot des hackers. Il s’oppose au white hat SEO qui regroupe toutes les méthodes « légales » et conformes à la politique de Google pour référencer un site web et améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche.

Le black hat SEO se compose quant à lui de toutes les méthodes non conformes à la réglementation de Google. La volonté du géant américain à améliorer ses algorithmes pour déceler tous ces sites non réglementaires pousse sans cesse les hackers du black hat SEO à améliorer leurs techniques. Il existe de nombreuses techniques utilisées par les utilisateurs du black hat SEO pour contourner les algorithmes de Google, Google Penguin et Google Panda, et ainsi améliorer le positionnement de leurs pages web sans travailler sur la qualité de leur contenu.

 

La dissimulation aux internautes

Méthode très courante dans le black hat SEO, la dissimulation se dévoile de différentes manières. Le cloaking, par exemple, consiste à proposer du contenu aux moteurs de recherche qui n’est pas accessible aux internautes. Il est également possible de faire de la redirection d’URL trompeuse. Dans ce cas précis, le contenu présenté aux utilisateurs du web est différent de celui qui est présenté aux moteurs de recherche.

 

Création massive de liens

A l’aide de logiciels SEO, il est possible de créer de matière automatisée un nombre très important de liens qui offrent une meilleure visibilité du site et trompent la vigilance des algorithmes de vérification de Google. Avec le black hat SEO, il est également possible de créer des liens sans cohérence au niveau des contenus des pages concernées, ou de mettre des liens dans des commentaires de forums. Dans ce dernier cas, on parle de Spam de commentaire.

 

Du contenu de faible qualité

Les adeptes du black hat SEO sont aussi des grands utilisateurs de logiciels permettant la génération de contenu de faible qualité à la chaîne. Ils sont également pour habitude de piller les sites concurrents ou encore d’utiliser du contenu dupliqué afin de faire du negative SEO. A noter qu’il est également possible d’acheter des noms de domaines à PageRank pour obtenir plus de blacklinks.

 

Quels sont les risques du black hat SEO ?

Traquées par les algorithmes Google Penguin et Google Panda, les méthodes du black hat SEO peuvent avoir des conséquences particulièrement négatives pour les sites web qui s’y aventurent. Vous risquez d’être fiché comme spammeur par Google et de disparaître complètement des résultats de moteur de recherche. Si la méthode semble tentante à court terme, elle comporte trop de risques pour être véritablement intéressante.

 

Le Grey Hat SEO est un entre-deux trouble.
Le Grey Hat SEO est un entre-deux trouble.

Qu’en est-il du Grey Hat SEO ?

Comme son nom l’indique, le Grey Hat SEO est une technique de référencement située entre le White Hat SEO (méthode en accord avec les réglementations de Google), et le Black Hat SEO (méthode cherchant à contourner les algorithmes de surveillance de Google, Google Penguin et Google Panda). Compromis entre ces deux systèmes de référencement naturel, le Grey Hat SEO consiste dans les faits à faire du White Hat SEO mais en employant les techniques frauduleuses et moins conventionnelles du Black Hat SEO.

Dans les faits, le Grey Hat SEO fait du référencement dans les limites de qui est réellement toléré par les moteurs de recherche. On considère aujourd’hui que près de 90 % des sites présents sur la toile utilisent le Grey Hat SEO pour leur positionnement.

 

Les techniques du Grey Hat SEO

Juste milieu entre le White Hat SEO et le Black Hat SEO, le Grey Hat SEO a pour ambition de franchir de temps en temps les barrières afin d’optimiser au mieux le positionnement d’un site web. En effet, il est difficile aujourd’hui d’obtenir un référencement naturel de qualité rapidement en respectant toutes les règles imposées par Google et ses algorithmes. Le Grey Hat SEO emploie généralement toutes les techniques de référencement du White Hat SEO, en accord avec Google. Ainsi, les webmasters utilisent les balises, placent les mots-clés aux endroits les plus stratégiques pour l’optimisation et utilisent également des backlinks réels ainsi qu’un contenu de qualité.

 

Dépassement des limites avec le Grey Hat SEO

Afin d’obtenir un référencement naturel rapide et efficace, le Grey Hat SEO permet de jouer avec les limites de la réglementation, tout en restant dans une certaine légalité. La technique reste cependant borderline et peut parfois flirter avec le Black Hat SEO. Ainsi, il est possible d’acheter des liens renvoyant sur les pages web que l’on souhaite référencer, d’acheter des abonnés sur les réseaux sociaux, ou encore de publier des posts automatiques afin d’aller plus vite.

En ce qui concerne les mots-clés, si vous placer l’un d’entre eux de manière stratégique, tout en réalisant un contenu propre et de qualité, vous faites en réalité du Grey Hat SEO.

 

Les risques encourus avec le Grey Hat SEO

Si vous utilisez correctement le Grey Hat SEO, vous n’encourez aucune pénalité de la part de Google. En effet, tout l’art de cette technique consiste à flirter avec la loi des moteurs de recherche, sans jamais l’enfreindre réellement.

Par contre, si vous ne connaissez pas les vraies limites, vous prenez le risque de plonger complètement dans le Black Hat SEO et de vous voir totalement interdit de référencement par Google et d’être considéré alors pour un simple spammeur.