Partie 3. Chapitre 3. Point 1

Accessibilité de votre site par des urls distinctes

Pour multiplier les portes d’entrée

La diversité des URL pointant vers un site web multiplie les portes d’entrée. On parle de DUST (pour Different Url Same Text) pour désigner des pages identiques détenant des URL différentes. Rendant le site accessible depuis différents chemins, ces URL différentes souvent générées dynamiquement créent des copies aux conséquences inattendues en matière de référencement. Et pour cause, chaque URL désigne une page différente pour Google.

Si votre site est  accessible à la fois depuis https://monsite.com et https://www.monsite.com, cela suppose qu’il y a des copies de contenus. Une autre forme courante de DUST concerne les pages accessibles à la fois depuis monsite.com et monsite.com/index. L’exploitation des versions mobile favorise, également, la création d’URL différentes selon l’appareil utilisé par les Internautes lors de leurs requêtes. Pour rendre un site compatible avec les mobiles, il n’est alors pas rare d’utiliser un sous-domaine de type m.monsite.com. Pour éviter que la concurrence exploite des noms de domaine similaires aux leurs, de nombreux webmasters choisissent, par ailleurs, d’investir divers noms de domaines à la fois, de type .fr, .com, .net, etc. Ce faisant, ils s’attendent à ce que les utilisateurs soient redirigés vers leurs sites. Pointant tous vers la même page d’accueil, ces liens sont pourtant considérés comme étant dupliqués. Le même constat peut concerner des pages du site, autres que la page d’accueil.

Indexer une page à la fois

En déclarant les enregistrements DNS avec et sans www par exemple, les Internautes peuvent atterrir sur votre site web, qu’ils spécifient ou non le www lors de leur requête. Il en est de même pour les versions avec ou sans index, .fr ou .com, http ou https, etc. Et pourtant, le DUST nuit au référencement. Pour éviter une pénalisation de la part des moteurs de recherche pour cause de Duplicate Content interne, il suffit alors de choisir l’URL à garder et d’indexer uniquement cette page.

Pour ce faire, il faut privilégier la page (et donc l’URL) qui bénéficie le plus de backlinks. Il suffit par la suite d’indiquer la page à ne pas indexer en utilisant l’attribut rel= »nofollow » aux moteurs de recherche. L’URL qui ne possède pas cet attribut sera celle que les robots vont suivre, évitant ainsi le crawling de plusieurs pages dupliquées. Pour aider les moteurs de recherche à identifier la page à privilégier lors du processus d’indexation, une autre méthode concerne la redirection en 301. En pratique, l’idée est de rediriger les pages dupliquées pour éviter que les robots les considèrent comme du Duplicate Content répréhensible. En tant que redirection permanente, la redirection 301 suppose une modification d’adresse. Ainsi, la précédente URL sera indexée tout comme la nouvelle adresse, sans que les moteurs les considèrent comme des doublons.

Vous aimerez aussi :
Quels sont les types d’url pour lesquelles mon site est susceptible d’être accessible ?