Partie 4. Chapitre 1. Point 4

Le temps de chargement des pages

Les fichiers multimédias

Les fichiers les plus lourds dans une page web sont souvent les fichiers multimédias. Si vous désirez réduire le poids d’une page, commencez par réduire la taille des images, vidéos et autres animations multimédias qu’elle contient. Attention toutefois à ne pas altérer profondément leur qualité. Parmi les fichiers multimédias qui occupent beaucoup de place dans votre site web, il y a les images. Pour réduire leur taille sans pour autant sacrifier sur la qualité, choisissez le format d’image adéquat à l’utilisation que vous lui attribuez. Le format gif convient, par exemple pour une image simple avec transparence ou une animation. Le Jpeg convient aux photographies et le Png 8 pour les dégradés, les arrières plans et les dessins. Le Png 24, lui convient pour les images complexes avec transparence. Après avoir choisi le bon format, redimensionnez les images et compressez-les au maximum. Veillez toutefois à ne pas trop altérer la qualité de l’image à l’écran. Pour que la qualité soit préservée, pensez à nettoyer l’image avant de la compresser.

Pour réduire la taille des fichiers sons et vidéos, utilisez des balises html5 ou des plug-ins pour les intégrer dans votre site. Tout comme les fichiers images, vous devez les compresser autant que possible.

Les fichiers CSS

Après les contenus multimédias, les fichiers à optimiser pour réduire le poids de vos pages sont les fichiers CSS. Ces fichiers sont chargés avant que votre page ne s’affiche. Si leur chargement prend énormément de temps, cela a un impact sur le délai d’affichage de votre page. Si vous optimisez vos fichiers CSS, les internautes sont en mesure d’accéder beaucoup plus rapidement à vos pages.

Pour optimiser ces fichiers, commencez par supprimer les déclarations CSS superflues et inutiles. Réduisez ensuite la taille de vos fichiers en éliminant les espaces superflus. Si le CMS que vous utilisez intègre une fonctionnalité d’optimisation CSS, il vous suffit de copier et coller vos déclarations CSS dans l’outil et de cliquer sur « compresser » pour obtenir un fichier de taille réduite.

Les autres éléments textuels

Les fichiers HTML et autres éléments textuels de vos pages ne doivent pas non plus être négligés puisque leur optimisation vous permet tout de même de réduire la taille de vos pages de près de 10 %. Pour réduire le poids de ces fichiers textes (HTML, Javascript, XML) vous devez restructurer le code en supprimant les commentaires, ainsi que les sauts de ligne, les espaces, les tabulations et les caractères inutiles. Tout comme les fichiers multimédias, les différents éléments textuels de votre site peuvent être compressés. Les algorithmes tels que deflate ou gzip, prévus par le protocole http, vous permettent de le faire.

Vous aimerez aussi :
Quels sont les logiciels permettant de connaître le poids des pages de mon site Internet ?