Partie 4. Chapitre 1. Point 8

Les causes possibles pouvant freiner votre référencement naturel

Le cloaking, une pratique « black hat »

Les techniques d’optimisation du référencement d’un site internet se subdivisent en deux : les pratiques « white hat » et les pratiques « black hat ». La première catégorie englobe les bonnes techniques qui permettent d’améliorer le positionnement d’un site web sans duper ni l’internaute ni les moteurs de recherche. Le « black hat » regroupe toutes les techniques de référencement qui ne respectent ni l’éthique ni la chartre de qualité des moteurs de recherche. Le cloaking est considéré comme du « black hat » SEO. Cette pratique consiste à présenter aux internautes des URL ou des contenus différents de ceux destinés aux moteurs de recherche.

Concrètement, qu’est-ce qui se passe en cloaking ?

Si vous effectuez du cloaking, vous « dupez » en quelque sorte les robots d’indexation des moteurs de recherche, notamment ceux de Google, puisque vous leur présentez une version super-optimisée de votre page pour que celle-ci soit bien en vue dans les résultats de recherche. Google peut considérer que vous faites du cloaking si une page de texte HTML s’affiche si c’est un user-agent des moteurs de recherche qui parcourent l’URL contre une page d’images ou un contenu Flash, si c’est un internaute qui visite la page. Vous faites également du cloaking si des textes ou des listes de mots clés, peu compréhensibles pour les internautes, sont insérés dans une de vos pages lorsque ce sont les robots d’indexation du moteur de recherche qui parcourent votre page.

Quel est l’impact du cloaking sur le référencement ?

Grâce à cette manœuvre peu scrupuleuse, vous pouvez améliorer considérablement votre positionnement dans les résultats de recherche, mais cela ne sera pas pérenne. En effet, vous ne pourrez pas duper éternellement les spiders des moteurs de recherche. Pour pouvoir produire le contenu adéquat au moteur de recherche, votre serveur doit être en mesure d’identifier les user-agents de Google. Pourtant, les moteurs de recherche connaissent le cloaking et le traquent. Souvent, ils changent inopinément les IP de leurs robots pour qu’ils ne soient pas repérables comme tels par votre serveur. Ils auront ainsi accès au contenu que vous leur cachez, ce qui entrainera forcément une sanction de votre site. En cas de cloaking, votre site est désindexé de la base de données de Google et vous perdez votre positionnement dans le résultat des moteurs de recherche.

Et si je n’avais pas une mauvaise intention ?

Globalement, toute dissimulation d’un contenu aux moteurs de recherche afin d’améliorer le référencement d’une page peut être considérée comme du cloaking. Si vous utilisez une technologie difficilement compréhensible aux moteurs de recherche dans votre site, n’utilisez pas cette technique de dissimulation. Il y a d’autres moyens qui permettent de rendre les scripts JavaScript, les fichiers Flash, etc. interprétables autant pour les moteurs de recherche que les internautes. Vous pouvez par exemple adjoindre un texte descriptif sur ces différents éléments pour que les spiders de Google puissent les consulter et les indexer.

Vous aimerez aussi :
Site Flash
Formulaires / menu déroulant
Balises multilingues et hreflang
Temps de chargement des pages
Les Frames
Langage javascript / Ajax
Urls Exotiques
Https et référencement naturel