Partie 3. Chapitre 3. Point 1

Le Duplicate Content en référencement naturel

Dupliquer, en toute légalité

Les contenus dupliqués sont traités de manière particulière par les moteurs de recherche. En effet, ces derniers sanctionnent la copie de tout ou partie d’un contenu d’un autre site. Si le Duplicate Content est éthiquement répréhensible, l’exception concerne les sites qui vendent des produits spécifiques et qui choisissent de renseigner les descriptifs de leurs fournisseurs dans leurs fiches produits. Cela concerne également les sites de tourisme qui exploitent les mêmes bases d’information et qui, par conséquent, publient des contenus similaires.

Que l’information reprise soit des données techniques ou des articles de référence, le Duplicate Content doit faire l’objet d’une demande d’autorisation préalable auprès de l’auteur du texte. Avant de renseigner votre catalogue produit, il est alors essentiel de faire une demande de reproduction du contenu auprès de votre fournisseur, même si vous envisagez de mettre en vente ses propres produits. Cela vous évitera, en effet, une désindexation de la part des moteurs de recherche.

La demande de duplication de contenu ouvre à un droit de reproduction. L’idée n’est pas simplement de mentionner le lien de la source en bas de page. Pour que le copier/coller d’une fiche technique ne porte pas préjudice à votre site et à celui de votre fournisseur, la mise en place d’une procédure technique stricte est essentielle. Cela consiste notamment à mettre en place une balise canonique destinée à indiquer l’URL de la page d’origine. La balise Author est également efficace pour permettre à Google d’identifier l’auteur de l’article principal sur la base d’une adresse email, d’un profil Google + ou d’un lien vers le site canonique.

L’unicité, pour se démarquer

Le Duplicate Content pénalise la page qui copie le texte d’origine. Pour déterminer la page dupliquée, les moteurs de recherche se basent notamment sur l’antériorité de la publication, ainsi que sur la popularité du site. Il se peut alors qu’un contenu d’origine soit rétrogradé au statut de copie par les moteurs de recherche, tout simplement parce qu’il a été publié par un site moins pertinent que la concurrence. L’utilisation des balises Author ou Canonical peut, dans ce cas, être dérisoire, tout simplement parce qu’elles font référence à une page considérée comme déjà dupliquée.

Si plusieurs sites reprennent le contenu d’un même descriptif produit, les textes en doublon peuvent conduire à un mauvais positionnement de la page dupliquée et nuisent a posteriori à la notoriété du site. Pour améliorer le référencement de vos pages, il est alors préférable de rédiger des contenus utiles, uniques et complets au lieu de reprendre à l’identique les descriptifs produits proposés par les concurrents. Gage de qualité d’un référencement naturel, la publication d’un contenu original orienté vers les attentes de l’Internaute optimise l’audience et la visibilité.

Vous aimerez aussi :
J’ai copier/coller du texte depuis d��autres sites Internet, est-ce répréhensible ?