Partie 4. Chapitre 1. Point 1

Site Internet Flash et référencement naturel

Présentez un contenu HTML à Google

Comme vous les savez, le langage HTML est celui que les robots d’indexation de Google comprennent le mieux. Si votre site est entièrement embarqué dans un seul flash, Google n’aura qu’une seule page, c’est-à-dire la home page à parcourir pour indexer votre site, ce qui empêche un bon référencement de votre site. Pour remédier à cette situation, il est recommandé d’éclater en quelque sorte votre site en plusieurs animations flash pour offrir autant d’animations flash que de pages, sur votre site. Ce faisant, vous mettez à disposition des moteurs de recherche une structure HTML qu’elle pourra lire et indexer.

Utilisez la méthode SWFObject en JavaScript

La méthode SWFObject est l’une des méthodes qui optimisent le référencement d’une structure flash. Elle consiste à intégrer le flash dans une page HTML afin de faciliter son indexation par les robots des moteurs de recherche. Cette méthode part du principe que chaque page ou contenu contient une animation en flash. Une fois que vous avez éclaté votre animation en flash, vous devez créer autant de pages HTML qu’il y a d’animations et intégrer le flash dans chacune d’entre elles, tout en veillant à mettre en place un contenu alternatif que les moteurs de recherche peuvent lire. Ce faisant, vous obtenez des pages optimisées pour répondre aux requêtes particulières des internautes. Contrairement aux pages satellites, le SWFObject n’attire pas l’utilisateur sur un contenu jugé pertinent pour finalement le rediriger vers un contenu alternatif. En appliquant la méthode de « dégradabilité », vous proposez à Google et à l’internaute un contenu identique.

Effectuez le même travail d’optimisation que pour un site HTML

Pour améliorer le référencement de votre site en flash par le moteur de recherche, vous devez effectuer le même travail SEO que pour les sites classiques. Ainsi, essayez d’utiliser les mots clés en rapport avec votre contenu et votre image pour déterminer le nom du fichier flash. De même, évitez les majuscules et les caractères accentués.

Dans l’attribut « alt= » et « title= » de la balise img, veillez à toujours placer une description riche en mots clés qui décrivent l’image. N’oubliez pas non plus d’inclure une légende qui décrit l’image. Soignez également le texte qui entoure l’image. Google va en effet utiliser ce texte pour déterminer le contenu de l’image et juger sa pertinence. Comme tous les autres contenus d’un site, ne négligez pas non plus de mettre des liens vers l’image. N’oubliez pas que les robots d’indexations vont de lien en lien pour repérer les pages pertinentes du web à intégrer dans leur index. Faire des liens internes qui pointent vers l’image ou toute autre animation en flash de votre site contribue ainsi à améliorer son référencement.

Vous aimerez aussi :
Quels sont les freins techniques pour le référencement d’un site réalisé en Flash ?