Partie 3. Chapitre 3. Point 1

Le Duplicate Content en référencement naturel

Les différentes formes de Duplicate Content

Le Duplicate Content, communément connu comme étant le copier-coller, consiste à dupliquer à l’identique des contenus depuis d’autres sites web. Il désigne également le fait de changer quelques éléments de la page d’origine comme les balises Title et Description, tout en reprenant le contenu textuel du site original. Bien que peu conventionnel, le Content Spining est également une forme de copier-coller destinée à s’offrir du contenu facile, tout en déjouant les algorithmes des moteurs de recherche. En effet, cette méthode vise à remplacer chaque mot d’un contenu d’origine par son synonyme via des logiciels spécifiques.

Quoi qu’il en soit, le Duplicate Content définit deux URL différentes proposant des contenus similaires. Et peu importe sa forme, le plagiat reste sanctionné par les moteurs de recherche. Chaque fois qu’un contenu est dupliqué, les moteurs de recherche vont analyser l’article pour distinguer l’original des copies. Ils vont, par la suite, déterminer le contenu qui va hériter les pénalités en matière d’indexation et de positionnement.

Les sanctions attribuées aux contenus dupliqués

Les contenus dupliqués nuisent à la pertinence des moteurs de recherche. Ces derniers n’ont pas intérêt à afficher deux ou plusieurs pages identiques – et par conséquent, redondantes pour les Internautes – dans leurs pages de résultat. C’est la raison pour laquelle les sanctions attribuées aux pages dupliquées concernent principalement le référencement naturel.

Au pire des cas, les pénalités appliquées au copier-coller se traduisent par la désindexation de la page. En pratique, les moteurs de recherche vont supprimer la page, voire le site, de leurs résultats. Si cette sanction est la plus lourde possible, elle ne s’applique généralement qu’aux sites qui recopient volontairement des contenus bien rédigés pour promouvoir des pages remplies de publicité. Si le but est de se positionner sur d’importants trafics, le vol de contenu de ce type est rapidement détecté et sanctionné par les moteurs de recherche.

La sanction attribuée aux contenus dupliqués peut être moins lourde de conséquence. Souvent, les pages dupliquées vont passer à l’index secondaire des moteurs de recherche, en l’occurrence sur Google. Cela se traduit par une diminution de l’audience, étant donné que le contenu est jugé non pertinent pour Google. Ne s’affichant pas dans l’index principal du moteur de recherche, le contenu est considéré comme du « second choix » dans le cadre des requêtes des Internautes.

Moins handicapant, l’espacement de la visite des Crawlers peut également affecter le positionnement d’un contenu dupliqué. Cela peut mettre en cause la pertinence du site et peut conduire à à une perte de visibilité. En effet, les robots vont espacer leur visite sur les sites présentant des contenus dupliqués, ce qui va ralentir l’indexation et le positionnement de ces derniers. Ainsi pour ne pas pénaliser le référencement naturel, il est toujours judicieux de privilégier les contenus originaux et d’éviter le Duplicate Content externe.

Vous aimerez aussi :
? Le catalogue produit de mon fournisseur est identique à celui de mon site, est-ce problématique pour le référencement ?