Partie 1. Chapitre 3. Point 1

Les actions de base à réaliser pour le référencement

Le Google Search console vous donne accès aux logiciels d’indexation de Google afin d’améliorer les données SEO de votre site et de suivre les performances de vos pages.

 

Google Search Console propose de nombreuses fonctionnalités.
Google Search Console propose de nombreuses fonctionnalités.

Un outil pour améliorer le référencement de votre site

Le Search console permet de réaliser plusieurs actions importantes dans la gestion de votre site. Il vous permet de suivre l’indexation de votre page par le moteur de recherche. Vous saurez ainsi quels sont les mots-clés importants qui déclenchent l’affichage de votre site dans les résultats de recherche de Google ou qui poussent les internautes à visiter votre site.

Le Google Search Console permet aussi de connaitre le positionnement de votre site. Connaitre ce positionnement est important puisqu’il vous permet de déterminer les éléments qui empêchent un meilleur classement de votre site. Vous saurez ainsi quels mots-clés il faut optimiser pour augmenter le référencement naturel de votre site. Le search console de Google vous donne aussi un aperçu des liens qui renvoient vers votre site et les différents articles présents sur la toile et qui ont un lien avec le contenu de vos pages.

 

Les autres fonctionnalités importantes du Google Search Console

Le suivi de l’indexation du site web n’est pas la seule utilité du Search Console de Google. Vous pouvez aussi l’utiliser pour contrôler le contenu de votre page de manière plus efficace. Il vous renseigne sur la présence de pages problématiques, c’est à dire, les pages qui sont introuvables, déplacées ou supprimées ou des contenus dont l’accès ont été bloqués.

Il est aussi possible d’utiliser ce search console comme alerte. Ainsi si votre site est victime de piratage ou d’un système malveillant, le search console vous alerte immédiatement. Par ailleurs, comme il surveille de près les différents mots-clés utilisés par les sites, il vous informe dès lors que le référencement naturel ne respecte pas la charte de Google. Après une refonte ou un changement de votre site web, le search console de Google vous informe des changements positifs et négatifs qui ont un impact sur vos pages et votre contenu.

 

Qui peut utiliser le Google Search console ?

Le Google Search console s’adresse à plusieurs profils d’utilisateurs. Que vous soyez un blogueur désireux de connaitre les thématiques qui intéressent les internautes, un référenceur qui souhaite identifier les opportunités d’optimisation ou encore le développeur qui recherche l’existence d’erreurs dans l’intégration des données dans un site, vous pouvez utiliser cet outil Google.

Il faut toutefois noter que le Google Search Console est plus complexe puisqu’il mobilise certaines notions techniques comme les balises title et méta, les fichiers robots.txt, etc. Il est ainsi plus difficile à prendre en main et à utiliser pour les novices. Ces derniers seront plus à l’aise avec Google Analytics.

 

 

Créer un compte Google Search Console

Si vous possédez déjà un compte webmaster tools, vous n’avez pas à ouvrir d’autres comptes, sinon, vous devez ouvrir un nouveau compte Google Search Console. Voici les étapes à suivre pour le faire.

 

Étape 1 : Créer un compte Google

Pour pouvoir utiliser le search console de Google, vous devez impérativement posséder un compte Google. Ce compte vous permet d’utiliser tous les services Google allant de Gmail à Adwords, en passant par YouTube, etc. Pour ouvrir ce compte, vous devez remplir le formulaire dédié à cet effet sur https://accounts.google.com/signup et suivre la procédure indiquée. N’oubliez pas que pour valider l’ouverture de ce compte, vous devez confirmer votre inscription via le mail que Google vous envoie à l’adresse que vous avez indiqué.

 

Étape 2 : Se connecter à la page Google search console

Une fois que vous avez ouvert votre compte Google, vous devez vous connecter à Google search console via ce compte. Pour retrouver cette page rapidement, n’oubliez pas de l’enregistrer dans vos favoris. Une fois que vous êtes sur la page d’accueil du search console, vous devez saisir l’URL de votre site dans le champ dédié à cet effet, en n’oubliant pas d’ajouter les balises http :// ou https://. Cliquez ensuite sur le bouton « ajouter une propriété ». Si vous gérez plusieurs sites, vous devez recommencer ces opérations autant de fois que vous avez de sites à gérer.

 

Étape 3 : Valider la propriété du site

La prochaine étape consiste à valider la propriété de chacun de vos sites web. Cette validation consiste à vérifier que vous êtes bien le propriétaire du site dont vous avez saisi l’URL. Vous pouvez effectuer cette validation de différentes manières.

 

  • Importer le fichier de validation google-site-verification

La première manière de valider la propriété d’un site est de t��lécharger le fichier de validation google-site-verification, comportant un numéro unique. Enregistrez ce fichier dans votre ordinateur sans changer le nom de fichier. Transférez ensuite le fichier à la racine de votre site et retournez sur l’interface google search console et appuyez sur valider.

 

  • Passer par le fournisseur de nom de domaine

Vous pouvez aussi vous connecter à votre fournisseur de nom de domaine et ajouter manuellement le code de vérification. La procédure à suivre diffère des hébergeurs, mais Google peut vous assister durant toutes les étapes.

 

  • Ajouter une balise meta à votre site

L’autre manière de valider les URL lors de la création d’un compte Google Search Console et d’ajouter une balise Meta à la page d’accueil de votre site. Cette balise est générée de manière automatique, avec un code de vérification unique. Placez cette balise méta dans votre code source, plus précisément à la suite de la balise Head et avant la balise Title.

 

  • Utiliser Google Gestionnaire de balises ou Google Analytics

Si vous avez sur votre site un gestionnaire de balises, vous pouvez l’utiliser pour valider les propriétés de vos URL et terminer la création de votre compte Google Search Console. Il est aussi possible de finaliser la création de votre compte Google Search Console via votre compte Google Analytics. Pour cela, il est nécessaire d’activer le code de suivi asynchrone.

Les données du Google Search Console peuvent être utilisées pour le SEO.
Les données du Google Search Console peuvent être utilisées pour le SEO.

 

Se servir du Search Console pour son référencement naturel

 

Un outil concomitant à Google Analytics

Des webmasters novices ne savent pas que Google Search Console s’utilise avec Google Analytics. Même étant très puissant, Google Search Console devient plus performant avec Analytics. Google Search Console est aussi efficace que son cousin et dispose de plusieurs fonctionnalités pour des rapports variés dans l’optimisation d’un site internet.

Ce service permet aux webmasters de suivre l’indexation de leur site internet et d’optimiser leur référencement.

 

Les données à suivre sur Google Search Console

L’interface se découpe en 4 grandes parties dans lesquelles vous trouvez les informations nécessaires à l’amélioration de la prise en compte de votre site par Google :

  • Apparence dans les résultats de recherche : Cette partie vous permet de d’obtenir un aperçu de votre site, tel qu’il s’affiche dans les résultats de recherche à l’aide d’une fenêtre pop-up. Ici vous pourrez également contrôler le balisage de vos données structurées, vos pages AMP, et consulter les améliorations html possibles concernant vos balises title et méta description notamment.
  • Trafic de recherche : Vous pourrez analyser les performances de votre site dans la recherche Google d’une manière détaillée (requêtes, pages, clics etc). Ce rapport vous permet aussi de consulter l’état de votre linking interne et externe, votre ciblage international, l’ergonomie mobile de votre site et enfin vérifier que votre site n’a pas subi de sanction manuelle pour cause de spam.
  • Index Google : Cette section est très importante pour le suivi de l’état d’indexation de votre site internet par Google
  • Exploration : Rapports stratégiques pour tous les webmasters et propriétaires de site web qui souhaitent avoir les statistiques d’exploration de leur site relatives à l’activité de Googlebot : erreurs 500, 404, robots.txt, déclaration du sitemaps…

 

Vous aimerez aussi :
Le fichier Sitemaps.xml
Le fichier Robots.txt