Partie 2. Chapitre 2. Point 1

L'achat de lien : Paid Linking

L’achat de lien : une pratique sanctionnée par Google

Google peut sanctionner l'achat de liens.L’achat de liens sur Internet est un acte répréhensible aux yeux de Google. Le géant américain donne d’ailleurs sa position en des termes clairs : « Tout lien destiné à manipuler le classement PageRank ou le classement d’un site dans les résultats de recherche Google peut être considéré comme faisant partie d’un système de liens et comme constituant une violation des consignes Google aux webmasters. Cela inclut toutes les opérations visant à manipuler les liens dirigeant vers votre site ou les liens contenus dans votre site et redirigeant vers d’autres pages. »

Google incite d’ailleurs à dénoncer les sites qui mettent en place ce type de pratiques, et la sanction est sans appel : rétrogradation des pages concernées (ou du site tout entier), voire sortie des résultats de recherche. De quoi inciter à réfléchir… Certes, il existe des solutions pour obtenir des liens de manière naturelle : le

et le buzz en font partie, et cela permet de jouer selon les règles édictées par google.

 

Google veut éviter que l’on manipule son algorithme

Pourquoi cette interdiction de la part de Google ? La raison est simple : le célèbre moteur de recherche considère que l’achat de liens est une tentative de manipulation de ses algorithmes et qu’il n’est pas du tout éthique. En effet, si un site acquiert des backlinks en les achetant, cela modifierait le PageRank naturel attribué par Google au détriment d’autres sites qui n’adhèrent pas à cette pratique. Ce serait donc une démarche déloyale. L’ancien porte-parole de Google Matt Cutts donnait à cet égard des précisions intéressantes sur la valeur des liens et ce qu’est réellement un lien payant aux yeux de Google.

Il n’en reste pas moins que l’achat de lien reste le moyen le plus rapide et le plus efficace pour travailler la notoriété de son site et gagner en visibilité. De plus, certains utilisateurs estiment que, dans le contexte actuel, Google ne peut réellement faire la différence entre un lien naturel et un lien sponsorisé. Donc, ils conseillent l’achat de liens de qualité mais tout en assurant un contenu optimisé et en variant avec des liens naturels. Il convient donc de pratiquer le paidlinking avec parcimonie, et avec l’avis et l’aide d’un professionnel afin de rester « sous le radar » de Google tout en faisant progresser ses pages.

Reste une question fondamentale : quel est le prix d’un lien à l’achat ? La réponse est… cela dépend ! Détails.

 

Des prix extrêmement divers

Si vous optez pour l’achat de liens via les plateformes spécialisées, sachez que le prix n’est jamais fixé à l’avance. Il est même quasiment impossible de déterminer exactement le coût d’un lien. La raison est que ces plateformes vous laissent entièrement décider du prix avec votre vendeur de liens. Elles vous mettent juste en relation avec un éditeur de site ou un blogueur. Les prix des backlinks proposés sont ainsi compris dans une fourchette extrêmement large.

Toutefois, ces plateformes disposent d’outils qui permettent d’estimer le coût d’un lien, selon plusieurs critères dont le trust flow, le nombre de domaines référents ainsi que le SEMRush Rank.

Si vous choisissez de ne pas passer par les plateformes de paidlinking, étudiez bien les offres avant d’investir votre argent. En effet, vous pouvez trouver des liens à des prix défiant toute concurrence. Mais vous risquez gros en achetant des liens en provenance de tels sites car dans la majorité des cas, si le prix est aussi bas, c’est qu’il s’agit de sites « spammy ». Donc, vous pourriez encourir une pénalité. Choisissez donc vos liens avec soin et en étudiant le profil de liens dont ils disposent. Ceux-ci doivent être thématiques.

 

Les prix proposés par les plateformes

Encore une fois, les prix varient énormément selon les sites… et même d’une plateforme à une autre pour le même site ! Dans les premiers prix, vous trouverez des sites à 5 ou 10 euros. Ceux-là proposent généralement un service minimal : la publication d’un article et du lien souhaité… et c’est tout. Plus le site est populaire et fréquenté, plus les prix grimpent… jusqu’à atteindre plusieurs centaines d’euros, voire des milliers. Par exemple, de nombreux sites d’informations (y compris parmi les plus connus) proposent à présent des publireportages incluant un lien « do follow », ce qui revient à faire du paidlinking. Ces sites-là sont souvent parmi les plus chers (bien souvent plus de 1000 ou 2000 euros le lien).

En somme, les coûts varient énormément et il est difficile d’estimer d’une façon précise le prix d’un lien de qualité. Ils dépendent essentiellement de l’éditeur du site d’origine ou de la plateforme d’échange de liens.

 

Paidlinking : les bonnes pratiques

Si vous souhaitez acheter des liens, nous vous conseillons d’agir avec prudence et de suivre a minima les recommandations suivantes :

  • Examinez avec attention chaque site acheté, leur qualité général et les liens dont ils disposent : ceux-ci doivent être thématiques.
  • Privilégiez les sites de la même langue que le vôtre.
  • N’achetez pas plus de liens que votre site ne pourrait en recevoir de manière naturelle.
  • Les ancres optimisées éveillent les soupçons de Google : variez autant que possible.
  • Vérifiez la qualité des textes fournis.