Partie 4. Chapitre 2. Point 3

Google Panda

Toujours plus sévère, Google Panda va toujours plus loin dans la détection des techniques de spam, pénalisant les sites et autres pages web ne respectant pas les réglementations de Google en matière de référencement. Il est en cela aidé par Google Penguin, autre filtre algorithmique dédié à la surveillance des backlinks sur le web.

2011 : naissance de Google Panda

Lancé en février 2011 aux Etats-Unis, Google Panda ne connait pas moins de huit mises à jour au cours de l’année, en avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre et novembre. Arrivé en France, avec la version 3.0, il est alors déployé dans tout le reste des pays du monde, en dehors du marché asiatique. Selon les chiffres de Google, cette dernière version impacte alors plus de 2 % des requêtes d’internautes.

2012 : amélioration des systèmes de pénalisation de Google Panda

En 2012, les choses s’accélèrent pour Google Panda qui enchaîne sur cette année seize mises à jour différentes, entre janvier et décembre. Le dernier lancement de l’année, au 21 décembre, impactant alors 1.3 % des requêtes en langue anglaise.

2013 : nouvelle évolution pour les systèmes de Google Panda

2013 marque un changement dans l’histoire de Google Panda qui ralentit ses mises à jour, n’en connaissant alors que quatre dans toute l’année. Début mai, Google Panda 26 se voit alors agrémenté de nouveaux signaux visant à rendre l’algorithme plus ciblé et plus précis dans ses sanctions.

2014 : la fin des mises à jour continues

Désormais plus intégré aux mises à jour continues, Google Panda se transforme en 2014 afin d’impacter encore plus de requêtes dans les pays du monde entier. La version Google Panda 4.0 arrive le 20 mai 2014 et représente la plus grosse mise à jour de l’année pour le filtre algorithmique. Le taux d’impact des requêtes anglais est alors à 7.5 %. Plus violente mise à jour depuis la création du filtre en 2011, Google Panda 4.0 renforce alors les sanctions vis-à-vis des critères internes de référencement des sites.

2015 : Google Panda intègre l’algorithme natif

2015 marque les dernières mises à jour de Google Panda. Le filtre intègre officiellement l’algorithme natif de Google, fonctionnant ainsi en temps réel. Panda Everflux, de son nouveau nom, fonctionne de manière synchrone avec Google et son moteur de recherche, et les mises à jour se font désormais en temps réel.

Quel impact de Google Panda sur les sites indexés ?

Au fil des mises à jour, Google Panda a su développer de nouvelles options permettant de détecter au mieux les sites au mauvais contenu. Les pages web touchées et pénalisées par ce filtre algorithmique impitoyable se voient rapidement désindexées ou déclassées sur le moteur de recherche américain, perdant ainsi les avantages de leur référencement. Certains sont également inscrits sur la blacklist, disparaissant littéralement des pages de résultats.

Vous aimerez aussi :
Qu’est-ce que Google Panda ?
Quelles sont les sanctions infligées par Google Panda ?