Pour quels mots clés dois-je demander un positionnement ?

Plus le mot clé est générique, plus il est saisi par les internautes

Il faut juste savoir une chose : plus le mot envisagé est général, plus il est saisi par les internautes sur les moteurs de recherche, mais plus le positionnement est complexe. Par contre plus le mot clés est générique, moins il peut être générateur de conversion.

Plus le mot choisi est rare, plus le positionnement est possible, mais moins le mot est saisi sur les outils de recherche. Il est, par exemple, absolument impossible aujourd’hui d’effectuer un bon positionnement manuel (hors positionnement publicitaire) sur des mots comme voiture, livre, CD, ordinateurs, industrie, commerce électronique, MP3, Star Wars, littérature, etc.
Donc, plus l’expression demandée sera spécifique de votre activité, meilleur sera le positionnement si vos pages sont bien optimisées en fonction des critères de tri des moteurs de recherche. Mais, d’un autre côté, il y aura également peu de gens qui le saisiront sur des moteurs. Lire notre page sur la bonne séléction des mots clés peut vous aider dans ce choix de vos mots clés en faisant un « audit » des mots clés que vous avez imaginés dans un premier temps.

A vous de faire en sorte que la balance ne s’effondre pas d’un côté ou de l’autre. Mais le positionnement n’est pas (n’est plus ?), à mon avis, une façon très efficace de quantifier la qualité d’un bon référencement. Il vaut beaucoup mieux, selon moi, vérifier le trafic global émanant des outils de recherche en qualifiant les « urls referrers » (les sites d’où viennent les internautes qui arrivent sur votre site) grâce à des outils statistiques (la plupart des outils de ce type permettent d’avoir accès un « trafic référent ») qui permettent de mesurer le trafic global en provenance des outils de recherche majeurs, tous mots clés confondus. Je pense que les tableaux Excel indiquant le positionnement du site pour un mot clé précis sur tel ou tel annuaire ou moteur ont vécu.

Cela ne sert plus à rien… En tout cas, ils ne représentent, utilisés seuls, qu’une partie de la vérité.
En fait, en ce qui concerne le positionnement,

la question à se poser n’est pas uniquement « en quelle position arrive mon site sur le moteur XXX pour le mot clé YYY ? » mais : « Quel est le trafic généré par la position de mon site sur le moteur XXX pour le mot clé YYY ?« . A quoi cela sert-il d’être premier pour une expression donnée sur Google si celle-ci ne génére aucun trafic ?
En cela, un outil d’analyse statistique est devenu indispensable pour obtenir une quantification de la qualité d’un référencement.

Une vraie stratégie d’agence SEO ?