Cette semaine sur le blog, découvrez un focus sur la stratégie de blogging. Aujourd’hui nous nous intéressons à la fréquence de publication. Jeudi, nous nous demanderons si la meilleure solution consiste à optimiser ses articles sur un seul mot clé ou sur plusieurs à la fois.

Ce n’est plus un secret pour personne. Publier du contenu de qualité régulièrement représente l’un des meilleurs moyens de générer des leads. Mais que signifie réellement « sur une base régulière » ? Voilà des termes particulièrement subjectifs et qui n’ont pas la même signification pour tous ! Pour certaines entreprises, un article de blog par mois est suffisant, tandis que pour d’autres, il est essentiel de publier tous les jours. Publier chaque semaine, plusieurs fois par semaine ou quotidiennement… le choix vous appartient.

Dans cet article nous vous aidons à décider quelle est la bonne fréquence de publication pour votre activité. Car il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Un calendrier de publication peut tout à fait fonctionner pour une marque en particulier et ne pas fonctionner pour la vôtre.

Déterminer le volume d’articles à publier par semaine ou par mois dépend de nombreux facteurs, notamment de vos objectifs spécifiques, de vos ressources et de vos actions de marketing.

Définissez vos objectifs de contenu

Première étape, vous devez déterminer quels objectifs votre contenu doit servir. En effet, la création de contenu n’est pas un objectif en soi. C’est toutefois un moyen d’atteindre cet objectif.

Que vous recherchiez à atteindre plus de trafic, à développer votre stratégie sur les réseaux sociaux, à obtenir un meilleur positionnement dans Google pour des mots clés spécifiques, vous devez définir non seulement ce que vous souhaitez que votre contenu accomplisse, mais également quels sont vos indicateurs clés de succès. Ces derniers vous accompagneront dans l’évaluation de votre stratégie.

Si votre objectif est d’améliorer votre positionnement sur des mots clés spécifiques et d’augmenter le nombre de vos visiteurs uniques, créez autant de contenu que possible autour des mots-clés que vous avez définis comme étant importants pour votre entreprise.

Une fois ces indicateurs atteints, vous pourrez modifier votre stratégie pour en atteindre de nouveaux. Ce qui réduira probablement la fréquence de publication et qui permettra par ailleurs de créer des articles plus longs et plus détaillés.

Considérez vos ressources

Combien d’articles pouvez-vous écrire par semaine, tout en restant réaliste ? En effet, vous souhaitez certainement publier de nouveaux contenus chaque jour, mais si vous avez seulement le temps, les ressources et le budget nécessaires pour créer un post par semaine ou toutes les deux semaines, il est bien plus pertinent de vous en tenir à cette fréquence. N’oubliez pas. La qualité prime pour un meilleur positionnement dans Google.

Si vous n’avez pas le temps de produire du contenu en interne, complétez vos publications par des articles d’invités.

Par ailleurs, rappelez-vous que même si vous avez l’impression que vous investissez beaucoup de ressources dans la création de contenu pour l’instant, cela ne signifie pas que vous devrez le faire ainsi tout le temps. La création de contenu paye avec le temps.

Effectuez un audit de contenu

Quel type de contenu avez-vous déjà publié et, plus important encore, quelle est sa qualité ? Si vous avez déjà un référentiel d’articles de blog à fort trafic, vous n’avez probablement pas besoin de publier du contenu chaque jour. HubSpot a étudié l’impact du nombre total de publications de blogs sur le trafic entrant et a déterminé qu’au bout de 400 publications, les entreprises ont généré un trafic deux fois plus important que celles ayant publié entre 300 et 400 articles de blog.

Cela peut prendre un certain temps pour arriver à 400 articles de blog… Nous sommes tous d’accord sur ce point. Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez obtenir tout autant de trafic sur votre blog avec bien moins d’articles publiés. L’idée est alors de se focaliser sur des articles transmettant des informations pertinentes et à jour. La récence du contenu est un facteur important de classement dans Google.

Ainsi, l’actualisation de vos articles de blog déjà publiés est tout aussi importante que la création de nouveaux articles. Si vous avez un article de blog assez ancien qui représente toujours une véritable source de création de trafic, assurez-vous qu’aucun des liens ou des informations publiées dans cet article ne soit obsolète. Par exemple, ajoutez de nouvelles sections à l’article pour le rendre plus complet. Ou bien, si vous avez trois courts articles concernant le même sujet, combinez-les pour créer un guide complet.

Contrairement à la croyance populaire, publier beaucoup de contenu n’est pas la meilleure solution et ne permet pas d’augmenter son trafic de manière significative. Il est particulièrement important d’être stratégique dans l’écriture de ses articles.

Adaptez le contenu à votre audience

A vous d’analyser quelle est votre principale source de trafic sur votre blog (grâce à Google Analytics). En effet, cela vous aidera à déterminer la fréquence de publication, ainsi que le type de contenu sur lequel vous devriez vous concentrer.

Médias sociaux

Si vous faites la promotion de vos publications sur vos médias sociaux et que cela génère du trafic vers votre blog, il peut être intéressant d’essayer de créer des contenus plus courts qui ont tendance à être plus performants sur des plateformes telles que Facebook et Twitter (pensez par exemple aux articles « pratiques »). Le contenu d’actualité est également apprécié sur les réseaux sociaux. Attention toutefois, si vous optez pour cette stratégie de contenu, vous devrez probablement investir dans la création de plusieurs articles par semaine, ceci afin de maintenir votre engagement.

Réseau de recherche

Si la majeure partie de votre trafic provient du réseau de recherche, vous devriez vous concentrer sur des articles plus longs, plus approfondis et plus journalistiques. L’article moyen qui apparaît sur la première page de Google contient 1 890 mots. Les articles atteignant cette longueur sont plus longs à produire. Vous pouvez donc ne publier qu’une fois par semaine ou même toutes les deux semaines, peu importe ce qu’il faut pour produire un contenu de qualité.

E-mailing

Les abonnés à votre newsletter sont souvent les utilisateurs les plus engagés. Il est donc essentiel de réaliser un vrai travail d’analyse afin de comprendre à quel type de contenu ils sont réceptifs. S’agit-il de billets de blog plus courts, plus d’actualité, ou d’articles plus longs et plus détaillés ? Réagissent-ils à des sujets spécifiques ? En faisant varier la fréquence d’envoi de vos e-mails et en mesurant l’évolution des taux de réponse, vous aurez une bonne idée de la régularité avec laquelle votre audience souhaite lire votre contenu.

Faites découvrir ce qui se passe dans votre domaine

Le blogging est un sport de compétition. Oui oui ! Si vous êtes une agence webmarketing et que vous souhaitez créer un guide sur le référencement en 2019. Devinez quoi ? Tout le monde fait la même chose. Ou l’a même déjà fait avant vous. Si vous désirez vous démarquer, à vous d’ajouter de la valeur à ce que vous produisez : partage d’expériences personnelles, création d’études de cas clients ou de recherches originales, etc.

Si vous travaillez sur un secteur d’activité où vos concurrents n’ont pas publié beaucoup de contenu, vous avez là une grande opportunité – et probablement peu de temps pour la saisir. Créez autant de contenu, long ou court, que vous le pouvez, cela le plus rapidement possible, avant que tout le monde ne se rende compte qu’il doit faire la même chose pour réussir.

Créez ainsi du contenu pour tous les mots clés que vous jugez pertinents. Une fois que vous avez obtenu tout le trafic de recherche possible, réduisez le nombre de publications et commencez à vous concentrer sur la qualité plutôt que sur la quantité.

Testez votre calendrier de diffusion (et continuez à tester)

Vous savez que le marketing consiste uniquement à tester pour voir ce qui fonctionne, à réviser, à tester à nouveau, etc. Essayez de poster un article de blog une semaine et trois articles une autre semaine. Continuez jusqu’à ce que vous trouviez la stratégie qui fonctionne le mieux pour vous.

Selon une étude d’Orbit Media, les blogueurs qui publient un article de façon hebdomadaire ou plus sont près de 2,5 fois plus susceptibles d’obtenir de bons résultats que les blogueurs qui publient une fois par mois ou moins.

Vous n’avez pas besoin d’être une machine à publier. De nombreuses entreprises n’ont même pas de blog, mais tant que vous êtes stratégique et cohérent, vous constaterez une croissance. Si votre entreprise est nouvelle ou que vous n’avez pas encore beaucoup de trafic, commencez lentement la création de votre content marketing et boostez votre stratégie ensuite. Rendez-vous jeudi sur le blog pour découvrir un second article concernant la stratégie de blogging. 

Laisser un commentaire