Nous vous proposons dans cet article différentes façons d’identifier facilement si votre site Web acquiert ou non le trafic (de qualité) qu’il mérite !

 

Comment identifier si le trafic de votre site Web est de mauvaise qualité ?

 

1. Votre taux de rebond est supérieur à la moyenne

Selon Google, « le rebond (dans le domaine du Web bien sûr) correspond à une session d’une seule page » et le « taux de rebond est une session d’une seule page divisée par toutes les autres sessions, ou le pourcentage de toutes les sessions sur votre site où les utilisateurs n’ont consulté qu’une seule page ». En d’autres termes, on dit qu’un visiteur du site rebondit lorsqu’il visite une page Web, mais qu’il ne fait rien d’autre.

En moyenne, le taux de rebond est de 60%. Ainsi, si le taux de rebond sur votre site Web est de 80%, c’est un signal que la qualité de votre trafic est mauvaise. Le graphique ci-dessous (source : Conversion XL), montre les taux de rebond moyens par domaine d’activité :

Pour réduire votre taux de rebond, vous devrez analyser vos pages Web avec Google Analytics ou tout autre outil d’analyse Web. Cela vous permettra de comprendre pourquoi les internautes quittent votre site si rapidement.

 

2. La durée moyenne d’une session sur votre site est inférieure à 2-3 minutes

Selon une étude de Databox, environ 41% des sites Web ont une durée moyenne de session comprise entre 2 et 3 minutes :

55% des sessions ont une durée moyenne inférieure à 3 minutes et seulement 27% des sessions dépassent les 4 minutes. La meilleure tactique pour augmenter la durée moyenne d’une session est d’inclure des visuels – tels que des vidéos, des graphiques et des infographies pertinentes – sur votre page pour attirer l’attention de vos visiteurs.

 

3. Le pourcentage de « returning visitors » est inférieur à 30%

Selon Mike Sullivan, une des premiers contributeurs au forum de support Google Analytics, le pourcentage de visiteurs revenant sur votre site devrait être d’environ 30%. Un bon taux de « returning visitors » est d’environ 50%. A vous de faire en sorte que les individus qui se rendent pour la première fois sur votre site Web aient envie d’y revenir afin de découvrir du contenu nouveau.

La plupart des sites Web attirent plus de nouveaux visiteurs que de visiteurs fidèles. Ce sont toutefois les visiteurs « fidèles » qui sont les plus intéressants puisqu’ils sont les plus engagés : ils ont un taux de rebond moins élevé, ils voient plus de pages par session et ont une durée de session plus longue. Ils ont aussi tendance à avoir des taux de conversion plus élevés et à conclure plus de ventes.

 

Comment améliorer la qualité du trafic sur votre site Web ?

Maintenant que vous savez comment identifier si la qualité du trafic de votre site est « pauvre », voilà quelques astuces afin d’améliorer tout cela.

 

1. Ciblez des mots-clés à forte intention

Selon vos objectifs, vous devez cibler des mots-clés à forte intention commerciale. En d’autres termes, des mots-clés utilisés par les internautes lorsqu’ils sont très proches de réaliser un achat (qui se situent à la fin de leur processus de décision).

Comme WordStream le suggère, une requête peut être de trois types : de navigation, d’information ou de transaction. Parmi ces trois types de requêtes, seules les requêtes transactionnelles ont une intention commerciale élevée qui aboutit à une vente.

Acheter des mots-clés de ce type peut représenter une très bonne idée afin de booster votre retour sur investissement. Cependant, notez bien que la définition des mots-clés « transactionnels » diffère d’une entreprise à l’autre. Les mots-clés à forte « intention commerciale » peuvent être classés en deux catégories. la première catégorie concerne les mots-clés du type « acheter maintenant ». En d’autres termes, l’internaute a déjà décidé d’acheter le produit (ces mots-clés peuvent comprendre des éléments tels que : acheter, réduction, offre, coupon, livraison gratuite). Par ailleurs, contrairement aux prospects qui recherchent des mots-clés du type « acheter maintenant », les personnes qui utilisent des mots-clés « produit » peuvent être un peu plus hésitantes à acheter le produit immédiatement, mais elles ont aussi un taux de conversion élevé. Ces mots-clés peuvent être : des produits de marque, des produits spécifiques, catégories de produits mais aussi des requêtes liés aux termes : « abordable, « meilleur », « moins cher », « comparaison »).

Si le but principal de votre site Web est de générer des ventes, alors préparez une liste de mots-clés à forte intention commerciale et utilisez-les en organique sur votre site Web ou en payant, en réalisant des campagnes sponsorisées d’achat de mots-clés.

 

2. Envoyez des emails qui parlent aux intérêts de vos clients

En tant que possesseur de site Web, sachez que vous devez porter une attention particulière aux visites de vos clients existants. Ce sont celles qui sont les plus rentables. Et il n’y a pas de meilleur moyen que l’e-mail marketing pour captiver leur intérêt.

Afin de réaliser une campagne emailing réussie, vous devez pour cela segmenter votre Base De Données (BDD) grâce à des informations obtenues sur vos visiteurs via un formulaire d’inscription par exemple.

De ce fait, au lieu d’envoyer un email très commercial, axé sur vos produits, vos promotions, partagez avec eux des astuces, des conseils, des tutoriels, etc. Ce type de contenus permet de captiver les internautes. Et ces derniers sont ensuite plus susceptibles de revenir pour découvrir de nouveaux éléments sur votre site.

  • Pensez toujours à envoyer vos emails à des individus qui ont opté pour recevoir vos emails ! Si vous commencez à envoyer des emails à des personnes qui ne sont pas inscrites à vos newsletters, vous perdez votre temps ainsi que celui de vos lecteurs.
  • Segmentez vos contacts en fonction de leurs intérêts. La façon la plus simple d’y parvenir est de demander à vos utilisateurs quels sont leurs intérêts. Lors de leur inscription à votre newsletter par exemple, demandez-leur de choisir le type d’annonce qu’ils souhaitent recevoir (et ne jamais recevoir par la même occasion d’ailleurs).

3. Tirez parti du pouvoir du reciblage

Selon Retargeter, seulement 2% du trafic convertit lors de la première visite. Le reciblage est un excellent moyen d’entrer en contact avec des prospects qui se trouvent déjà à un stade intermédiaire de l’entonnoir de vente. La plupart des entreprises font l’erreur de dépenser beaucoup d’argent en marketing de contenu, en emails, en publicité au CPC et en référencement, mais ne prennent jamais le remarketing au sérieux. Le remarketing est le meilleur moyen d’acquérir un trafic de qualité.

Quel que soit le canal que vous utilisez pour acquérir du trafic vers votre site Web, investissez toujours dans le reciblage ensuite car c’est un moyen sûr de ramener les visiteurs intéressés vers votre site Web. 

Selon la probabilité de conversion de vos visiteurs, ils peuvent être divisés en trois étapes : trafic froid, trafic « tiède » et trafic chaud.

  • Trafic froid : ce sont les personnes qui ne se sont jamais engagées avec votre contenu avant de visiter votre site Web. Bien qu’il soit très difficile de les convertir à ce stade, vous pouvez utiliser leur adresse e-mail pour le remarketing via Google Ads.
  • Trafic « tiède » : ce sont les personnes qui ont montré un certain intérêt pour votre produit, mais qui sont toujours à la recherche de produits ou de services pour trouver des solutions à leurs problèmes. Vous pouvez utiliser le format de retargeting appelé « carrousel » permettant d’afficher le/les produit(s) qu’ils ont regardé sur votre site.
  • Trafic chaud : ce sont les personnes qui cherchent activement à acheter le produit et qui ont déjà pris leur décision de passer à l’acte d’achat. Il s’agit juste de se rappeler à eux.

4. Utilisez le marketing d’influence pour accroître la notoriété de votre produit ou service

Il existe différents types de campagnes d’influenceurs que vous pouvez mener. Le marketing d’affiliation est un type de campagne où vous rémunérez les influenceurs qui réalisent des ventes pour vous en suivant le retour sur investissement grâce à des URL personnalisés et des codes de réduction uniques.

La meilleure façon de susciter l’engagement et d’obtenir une excellente visibilité de la marque est d’organiser des concours et des cadeaux publicitaires.

Les internautes font confiance aux influenceurs et si ces derniers utilisent votre produit et que ce dernier répond à des besoins et attentes réelles, le public qui n’a jamais entendu parler de votre marque sera encouragé à l’essayer.

 

5. Améliorez l’indice de qualité de vos annonces

Google évalue la qualité de vos annonces, mots-clés et landing pages. Plus votre score de qualité est élevé, plus votre publicité sera performante. Cela signifie également qu’il conduira à des clics moins chers.

Le score de qualité des annonces dépend de facteurs tels que les taux de clics (CTR), la pertinence de chaque mot-clé et la qualité des pages de destination. Les performances passées de votre campagne Google Ads peuvent également affecter votre indice de qualité des annonces.

Les annonces avec un bon score de qualité obtiennent un meilleur classement (sans augmenter l’enchère).

Vous pouvez obtenir un score de qualité publicitaire plus élevé en améliorant le texte de votre annonce, en optimisant les pages de destination. Recherchez continuellement des mots-clés pertinents et divisez-les en groupes et campagnes publicitaires individuels.

En général, plus votre score de qualité est élevé, plus votre coût par conversion (CPC) est bas. Un score de qualité élevé est la façon que Google a de dire que votre annonce répond aux besoins de vos clients potentiels.

 

6. Abandonnez les canaux sous-performants

Vous êtes-vous déjà demandé si l’abandon d’un canal sous-performant pourrait avoir un impact sur votre taux de conversion global ? Prenons ces chiffres à titre d’exemple pour un site Web lambda :

  • Le SEO lui fournit un taux de conversion de 15%
  • Les annonces au CPC permettent un taux de conversion de 10%
  • Le taux de conversion des médias sociaux est d’environ 20%
  • Les conversions issues de l’email marketing sont d’environ 4%

Parmi l’ensemble de ces canaux, celui qui semble le moins performant est clairement l’email marketing avec un taux de conversion de 4%. Cela signifie que le trafic généré par l’email marketing ne convertit que peu. En abandonnant ce canal, il est possible d’améliorer la qualité du trafic sur le site Web et d’améliorer les taux de conversion.

Il ne vous reste plus qu’à mettre cela en application ! Première étape : identifier quelles pages de votre site Web n’attirent pas du trafic de qualité en évaluant les différents indicateurs de performance mentionnés en début d’article. Deuxième étape : booster votre trafic avec les 6 conseils développés ci-dessus. C’est parti !

Laisser un commentaire