7 techniques pour un contenu web optimisé pour Google

Startup Stock Photos

Vous venez de créer un site internet ou un blog dans l’optique de partager vos contenus au plus grand nombre d’internautes.

Chaque seconde, des milliers de contenus sont mis en ligne, comment faire en sorte que votre texte sorte du lot ?

Pas de recette miracle ici, mais voici 7 astuces qui pourront vous aider… à condition bien sûr que votre contenu en lui même soit déjà de qualité !

Découvrez nos 7 techniques pour créer du contenu optimisé

1.Définir votre cible

Vous trouvez ça logique ?

Pourtant la majorité des sites internets sont ignorés par les internautes car ils ne répondent aucunement à ce qu’ils cherchent.

Prenez le temps de définir le type d’internautes auxquels votre publication sera adressée. Cela vous permettra de savoir quel est le ton à adopter.

Si vous écrivez sur des sujets techniques, adaptez-vous aux connaissances de votre cible : écrivez-vous pour des experts ou des débutants ?

Soignez dans tous les cas votre syntaxe ainsi que votre vocabulaire.

Le SEO est bien sûr essentiel, mais gardez à l’esprit que vous n’écrivez pas que pour Google, pensez à votre cible et aux personnes qui vous liront.

2. Prendre le temps de rechercher vos mots clés

Qui dit référencement dit mots clés !

Si vous voulez une chance d’apparaître dans les résultats de Google ou d’autres moteurs de recherche, faites une recherche de mots clés afin de définir le champ lexical que vous allez utiliser dans votre article.

Une fois votre champ lexical déterminé, vous devez trouver vos mots clés.

Vous pouvez utiliser Semrush pour définir l’importance des requêtes des utilisateurs, ceci vous permet ensuite de définir les mots clés les plus intéressants.

Utilisez ensuite ces mots clés dans votre article, en particulier dans votre titre et vos sous-titres ainsi qu’en début de paragraphe.

Voici trois points pour placer correctement vos mots clés :

  1. Dans votre balise title. Soyez précis, utilisez vos mots clés sélectionnés préalablement.
  2. La meta description est souvent oubliée. C’est la description juste en dessous du titre de votre page web ! Titres et descriptions doivent être unique en fonction de chaque page.
  3. Le premier titre de votre page ( le H1, techniquement ) est important.
  4. Les contenus textes et les images.

Tenez en compte aussi pour optimiser votre URL : celle-ci doit être logique et reprendre le titre de votre article, ou du moins le mot clé principal de votre article.

3.Ecrire un titre vraiment accrocheur

giphy (5)

Sur 10 personnes sur 8 en moyenne ne liront pas au delà de votre titre. Pour mettre toutes les chances de votre côté, faites en sorte d’avoir un titre accrocheur qui donne envie de cliquer pour découvrir le reste de votre article ou de votre page.

Comment faire ?

  • Jouez sur les émotions de votre lecteur : la joie, la peur, le doute…
  • Employez des adjectifs (aussi bien positifs que négatifs) et des superlatifs
  • Utilisez les questions, par exemple  “Faites vous ces 5 erreurs lorsque vous rédigez un titre ?” ; “Comment rédiger un titre irresistible ?”
  • Utilisez des chiffres : les titres avec des chiffres sont en effet privilégiés par 36% des lecteurs.

Les titres du type “Les 10 meilleurs (…)”; “5 astuces pour (…)”; “20 destinations de rêve(…)”;  sont donc une valeur sûre pour captiver vos lecteurs !

Si vous n’avez pas d’idées : Suivez cet article.

4.Structurer votre texte

Les internautes ont une lecture très synthétique.

Si vous écrivez un pavé compact, vous risquez d’en décourager plus d’un !

Pour faciliter la lecture :

  • Aérez vos textes avec des paragraphes
  • Utilisez des titres (balise H1) et des sous-titres (H2, H3…) pour structurer votre texte.

Un principe à respecter est que l’internaute doit comprendre le sujet de l’article rien qu’en survolant (via la lecture des titres / sous-titres).

Intégrez donc vos mots-clés dans toutes ces titres et sous-titres.

Si vous voulez en savoir plus sur l’utilisation des balises titre dans vos articles, Facemweb a publié un tutoriel complet.

5.Varier les types de contenu

contenu-web

On estime désormais que 75% des textes sont lus en diagonale.

La capacité de concentration des internautes a considérablement baissé ces dernières années, variez les types de contenus (certains retiennent mieux leur attention que d’autres) : images, vidéos, et en particulier les infographies.

Sachant qu’on ne retient en moyenne que 20% de ce qu’on lit, contre 80% de ce qu’on voit, les infographies ont le mérite d’aller à l’essentiel en permettant à votre lecteur de retenir les informations importantes.

6.Intégrer des liens vers d’autres contenus de qualité

N’hésitez pas à intégrer des liens vers d’autres articles ou vers des études qui complètent votre article et apportent un supplément d’information pertinent pour votre lecteur.

Il existe deux types de liens dans un site web :

  • les liens internes qui renvoient vers une autre page de votre site
  • les liens externes qui renvoient vers un autre site

Il est recommandé d’intégrer dans votre contenu des liens externes vers des sites d’autorité (par exemple un article Wikipedia) ou vers d’autres références connues en rapport avec votre article.

Pensez à utiliser des mots clés sur l’ancre, c’est à dire la partie de texte sur laquelle les internautes cliquent pour ouvrir le lien.

7.Faciliter le partage sur le réseaux sociaux

source

Vous avez écrit un contenu intéressant qui a plu à vos lecteurs, ils veulent le relayer sur Facebook, Twitter ou Linkedin : bravo !

Les réseaux sociaux représentent 3 milliards de personnes. Vous ne pouvez pas vous en passer.

Facilitez-leur la tâche en intégrant des boutons de partage à votre article ou à votre page.

Vérifiez également le rendu visuel lorsqu’on poste votre article : quelle image voit-on ?

Rédigez un descriptif qui donne envie de cliquer sur le lien et paramétrez une image de partage attrayante. Vous trouverez ici 5 erreurs à éviter pour poster sur Facebook par exemple.

Nous espérons que ces astuces vous aideront à booster vos contenus !

N’hésitez pas à partagez ces conseils !

Rédigé par Linnéa Bourgeois

Customer Sucess Manager Orson.io