Sur Google, plus de 1 200 milliards de recherches sont réalisées chaque année. Il n’est donc pas surprenant que les spécialistes du marketing de contenu consacrent tant d’argent, d’efforts et d’énergie à tenter de cibler ces requêtes pour amener les clients sur leur site Web via la recherche. Toutefois, pour les cibler, vous devez vous concentrer sur… les mots-clés !

Les mots, expressions et phrases recherchés par votre public sont essentiels. En trouvant les bons mots clés, en les comprenant et en les utilisant sur votre site Web, vous pourriez décrocher le gros lot : une augmentation de votre trafic organique et ainsi un meilleur retour sur investissement concernant votre stratégie de marketing de contenu. Cela vous fait rêver ?

Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la meilleure façon d’améliorer votre stratégie de mots clés et donc votre référencement.

Les différents types de mots-clés

Le choix de vos mots-clé est très important. Choisissez le mauvais mot-clé, celui qui ne génère pas le trafic adéquat vers votre contenu et vous risquez de tomber très rapidement bien bas dans les SERPs. Choisissez un bon mot clé qui attire le bon public et il n’y aura aucune raison pour que votre stratégie de marketing de contenu ne vous apporte pas de nouveaux clients.

Nous allons ici aborder les différents types de mots clés que vous pouvez cibler.

Mots-clés compétitifs

Il peut être difficile de se faire entendre dans les SERPs de Google. Seules dix entreprises sont récompensées par un résultat organique de première page. Par ailleurs, 3 publicités payées et des extraits de code apparaissent également très souvent. Vous comprenez ainsi aisément pourquoi 91% du contenu ne génère aucun trafic de recherche naturel…

Mais cela ne signifie pas qu’il est impossible d’atteindre les premières places. Cela signifie toutefois que vous devrez réfléchir à la compétitivité de chaque mot clé avant de le cibler. Le score de concurrence d’un mot clé indique à quel point il sera difficile de se positionner dessus. Il repose sur plusieurs facteurs, notamment :

  • Quels sites Web le ciblent
  • L’autorité du domaine de ces sites Web
  • Le nombre de liens que chaque page web qui cible ce mot-clé possède
  • Le prix ​​moyen des enchères pour le mot clé en recherche payée

Utilisez Ubersuggest afin de savoir si votre mot-clé est très compétitif. Un mot clé compétitif (avec un score de 89) peut être plus difficile à cibler. Les sites Web plus petits sans crédibilité établie doivent les éviter. Seuls les sites Web les plus puissants déjà dotés d’un bon référencement sont susceptibles de se positionner sur ces mots-clés.

Un mot clé avec un score de concurrence inférieur à 18 est une option intéressante pour les sites Web plus petits. Un score de concurrence plus faible indique que peu de sites Web ciblent ce mot-clé, ce qui signifie que vous augmentez vos chances de pouvoir apparaître sur ce type de requêtes.

Mots clés de marque ou traditionnels

Mots-clés traditionnels

Les mots-clés de référencement « traditionnel » sont des expressions que vous avez choisi de cibler sur votre site Web en fonction du volume de recherche et de la concurrence. Les mots-clés de marque concernent des requêtes de recherche faisant référence au nom de votre société ou à d’autres éléments de marque.

Supposons que vous ayez récemment lancé un nouveau business. Il n’existe pas de volume de recherche pour les mots-clés de votre entreprise car votre nom de marque est nouveau. Dans ce cas, votre scénario de référencement idéal implique deux tactiques majeures. Dans un premier temps, cibler les mots clés traditionnels du référencement. Puis construire la notoriété de la marque. Étant donné que cibler des mots-clés de marque dans le cadre de vos efforts de référencement n’a pas de sens, concentrez-vous plutôt sur les mots-clés du référencement traditionnel. Par exemple, si vous avez lancé une startup dans le domaine des finances personnelles, vous pouvez cibler les expressions «outil finances personnelles» ou «outil d’épargne en ligne».

En ciblant les expressions clés que vos utilisateurs entreront dans les moteurs de recherche, vous commencerez à créer l’élan nécessaire pour familiariser les internautes avec votre marque. En même temps, vous pourrez déployer des efforts en termes de valorisation de la marque sur d’autres sites Web afin de générer le trafic de recherche de marque nécessaire pour gagner des places dans les SERP au fil du temps.

Dans un premier temps, concentrez-vous sur : 

  • La rédaction et la soumission de communiqués de presse détaillant le lancement de votre startup et ses avantages
  • La configuration des profils sur les médias sociaux
  • La mise en avant de vos profils d’entreprise locaux (Google My Business par exemple)
  • La publication de contenus qui captent l’attention de votre public tout en faisant la promotion de votre marque
Mots-clés de marque

Au fur et à mesure que les consommateurs s’habitueront à voir votre marque, ils seront plus susceptibles d’utiliser votre nom de marque en association avec les requêtes qu’ils saisissent dans les moteurs de recherche. C’est pourquoi les entreprises bénéficiant déjà d’une certaine reconnaissance de marque devraient commencer à cibler davantage des mots clés de marque dans leur stratégie SEO.

L’intégration de mots-clés de marque dans votre approche de référencement aidera votre site à acquérir une reconnaissance à la fois des visiteurs et des moteurs de recherche – reconnaissance qui jouera probablement un rôle de plus en plus important dans la manière dont l’autorité de votre site sera mesurée par Google à l’avenir.

Posez-vous les bonnes questions :

  • Que recherchent les personnes intéressées par votre domaine d’activité ?
  • Quelles questions ont-ils ?
  • Qu’est-ce qu’ils aiment ?
  • Que lisent-ils ?
  • Quel type de contenu cherchent-t-ils ?

Les mots-clés permettent de mieux comprendre ces facteurs et vous donnent un aperçu des recherches courantes effectuées par votre audience. Le but est de découvrir ce qu’ils recherchent réellement puis de le leur fournir ensuite.

Construire une stratégie de mots-clés de A à Z

#1. Commencez par ce que vous savez…

Quels sont les termes clés sur lesquels votre entreprise se concentre actuellement ? Asseyez-vous et faites une liste de tous les termes de votre site, sans être trop spécifique. À ce stade, vous travaillez simplement sur la liste de vos termes de base.

Par exemple, pour un outil SaaS qui aide les petites entreprises à ventiler leurs dépenses, les mots-clés pourraient être :

  • Comptabilité des petites entreprises
  • Les dépenses
  • Déclarations de revenus
  • Recettes
  • Facturation

Si vous essayez de trouver des centaines de termes, vous ne pourrez que vous sentir dépassés. Ne vous inquiétez pas, vous aurez tout le temps d’élargir votre liste au fur et à mesure de vos progrès !

Mais surtout, rappelez-vous que ces termes fondamentaux ne donnent pas à un spécialiste du marketing de contenu des idées de contenu exploitables car ils sont trop génériques. Vous pourrez découvrir des sujets de contenu à exploiter en développant votre liste de base.

Commencez par modifier vos termes. Ce sont des mots ajoutés au mot clé principal. Donc, pour revenir à l’exemple du logiciel de comptabilité, vous pouvez utiliser quelque chose comme «produire des reçus» ou «organiser une déclaration de revenus».

Vous pouvez utiliser ces variantes plus longues sur votre site Web et ainsi vous positionner plus facilement car cela les rend moins compétitives.

#2. Allez directement à la source avec Google Suggest

Rappelez-vous ce que nous avons dit à propos des mots clés très compétitifs. Essayer de rivaliser en recherche naturelle pour un terme général tel que «SaaS» va être une bataille très difficile, nécessitant un investissement important en temps (ou en argent) pour obtenir des résultats. Au lieu de cela, recherchez des sous-niches à l’aide de la fonction « Recherches associées » (ou Google Suggest) de Google.

Il suffit de vous rendre dans Google et de taper un mot clé général dans la barre de recherche sans appuyer sur la touche « Entrée ». Vous trouverez une liste de recommandations basées sur les requêtes que les utilisateurs recherchent.

Compilez alors simplement les suggestions dans une liste de mots-clés en faisant en sorte qu’ils ne soient pas trop concurrentiels et qu’ils aient un volume de recherche « moyen-bas ».

#3. Utilisez Google Trends pour découvrir plus de termes fondamentaux

Google Trends est une ressource qui vous permet de comprendre la popularité d’un mot clé. Vous pouvez l’utiliser pour vérifier si les expressions que vous utilisez sont actuellement recherchées ou pas, ce qui vous permet d’écrire du contenu autour de sujets tendance. C’est également une excellente ressource pour trouver des mots-clés connexes.

Tapez votre sujet principal dans la barre de recherche et faites défiler jusqu’au rapport « Requêtes associées ». Cela vous indiquera quelles requêtes les utilisateurs recherchant votre terme ont également recherché. Vous pouvez alors voir les recherches les plus courantes et les termes essentiels mais également les requêtes présentant l’augmentation la plus récente de la fréquence de recherche, ainsi que l’augmentation en pourcentage de la recherche.

#4. Intéressez-vous à ce que vos concurrents ciblent

Vous voulez gagner du temps lorsque vous effectuez une recherche par mot-clé ? Pourquoi ne pas prendre un raccourci et voir quels mots clés vos concurrents ciblent et sur lesquels ils se positionnent déjà ?

Grâce à cette tactique, vous pouvez trouver des mots-clés de la longue traîne que d’autres outils de recherche n’auraient peut-être pas détectés, mais qui généreraient néanmoins un trafic qualifié.

Vos concurrents ne sont pas seulement à la recherche de mots-clés, mais ils élaborent leur stratégie pour les adapter. Vous, de votre côté, Vous pouvez voir le résultat final, ce qui peut être intéressant pour déterminer ce à quoi votre audience commune réagit (ou pas) sans prendre de risque.

Attention toutefois, ne copiez pas directement tout ce que font vos concurrents. En effet, ils devraient vous donner l’inspiration et non la base d’un travail de copier-coller.

#5. Recherchez les requêtes de type « question »

Les requêtes de type « question » sont souvent des idées de contenu simples. Pourquoi ? La réponse est simple. Connaître les questions que les internautes se posent dans votre domaine d’activité vous donne un précieux aperçu de leurs difficultés.

Vous pouvez ensuite adapter votre contenu à vos requêtes pour vous assurer de générer le bon type de trafic de recherche sur votre site Web. AnswerThePublic est un outil gratuit de recherche de mots clés qui explore les suggestions de recherche de Google, y trouve des questions et vous permet de visualiser les résultats.

#6. Écoutez vos clients

Écouter de vraies personnes sur votre secteur d’activité est la meilleure source d’inspiration possible. Rien d’autre ne pourra mieux armer votre équipe de marketing de contenu que des interactions productives avec des personnes qui discutent réellement avec leur public au quotidien. Les services commerciaux parlent aux clients jour et nuit. Ils comprennent leurs problèmes, leurs objectifs et leurs difficultés plus que quiconque et répondent à de nombreuses questions au quotidien. Voici comment vous pouvez écouter vos clients et générer des idées de mots clés en même temps : 

Allez directement à la source et demandez à votre équipe de vente de dresser la liste des problèmes, difficultés et objections courantes. Quelles que soient les questions posées, assurez-vous qu’elles aient toutes été correctement enregistrées et transmises à votre équipe afin qu’elles soient traitées dans le contenu publié sur votre site Web. Pour faciliter la transmission d’informations entre vos commerciaux / service client et l’équipe en charge de la création de contenu sur votre site web, vous pouvez utiliser des outils tels qu’Asana, Teamwork et Wrikeespaces qui permettent une prise de note facile.

#7. Utilisez Google Analytics

La recherche de mots clés pour le référencement est un processus continu. Vous pouvez créer une liste de mots-clés de qualité lorsque vous lancez votre site Web pour la première fois, mais il existe probablement des dizaines de phrases apparentées que vous n’auriez jamais envisagées en premier lieu.

C’est là que la console de recherche Google entre en jeu. Vous pouvez utiliser les données collectées sur les visiteurs du site pour déterminer les mots-clés recherchés par les internautes pour trouver votre site Web. Cela pourrait révéler des éléments que vous n’aviez pas encore envisagé et vous aider à déterminer quels sous-ensembles d’expressions de mots clés sont les plus intéressants.

Pour rechercher des données de mots clés spécifiques pour votre site Web :

  • Ouvrez votre compte Google Search Console
  • Cliquez sur votre rapport de performance
  • Sélectionnez le filtre « Position moyenne »
  • Faites défiler la liste pour trouver la liste des mots-clés sur lesquels vous vous positionnez, ainsi que leur position moyenne

Examinez attentivement les données et mettez en surbrillance les expressions de recherche pour lesquelles vous souhaitez augmenter votre positionnement. Voyez-vous un mot clé utilisé plusieurs fois pour accéder à votre site Web ? A vous de l’utiliser dorénavant dans votre contenu.

Voyez-vous un certain nombre d’expressions de mots clés similaires que vous n’avez pas ciblées ? Si tel est le cas, vous pouvez créer une nouvelle page sur votre site web et l’optimiser en fonction de ces nouveaux termes.

En résumé, effectuer une bonne recherche de mots clés en référencement n’est pas toujours amusant, mais cela vaut bien le temps investi pour atteindre un bon classement et envoyer un flux constant de trafic ciblé vers votre site Web. Si vous souhaitez en savoir plus sur la stratégie de mots-clés, découvrez notre article qui répond à la question : faut-il optimiser son contenu pour un ou plusieurs mots-clés ? A vous de jouer !

Laisser un commentaire