Top
Agence de référencement Brioude Internet / Actualités  / Les tendances SEO pour 2019 auxquelles vous devez vous préparez dès maintenant…

Les tendances SEO pour 2019 auxquelles vous devez vous préparez dès maintenant…

Année après année, le référencement devient de plus en plus sophistiqué, ce qui pousse de plus en plus les entreprises à utiliser une combinaison de stratégies et de nouvelles techniques pour se démarquer au sein des résultats de recherche.

Les évolutions dans le secteur du SEO, telles que la recherche sémantique, l’intelligence artificielle et la recherche visuelle ont considérablement modifié la manière dont les utilisateurs découvrent et accèdent au contenu en ligne. Par ailleurs, l’essor des assistants virtuels et la mise en œuvre de nouvelles lois sur la protection des données ont représenté de nouveaux défis que le référencement doit continuer à surmonter en 2019.

Mais la liste ne s’arrête pas là. Consultez cette infographie de Digital Marketing Philippines pour en savoir plus sur les principales tendances en matière de référencement que vous devriez surveiller pour rester compétitif en 2019.

1. Optimisation de la recherche vocale

Avec les progrès de la technologie liée à la reconnaissance vocale et à la prolifération d’assistants personnels tels qu’Amazon Alexa et Apple Siri sur le marché, il est indéniable que la recherche vocale est en passe de devenir (presque) la nouvelle norme. Selon les statistiques, 50% de toutes les recherches seront des recherches vocales d’ici 2020, ce qui explique pourquoi il est plus impératif que jamais que toutes les entreprises optimisent leurs sites Web pour la recherche vocale en 2019.

Si vous n’êtes pas encore convaincu, voici d’autres statistiques qui prouvent que la recherche vocale est la nouvelle tendance du référencement en 2019 :

  • 58% des consommateurs ont utilisé la recherche vocale pour trouver des informations commerciales locales au cours de la dernière année
  • 46% des utilisateurs de recherche vocale recherchent une entreprise locale au quotidien
  • 27% visitent le site Web d’une entreprise locale après avoir effectué une recherche vocale
  • 76% des utilisateurs de « smarthome speaker » effectuent des recherches locales au moins une fois par semaine – 53% effectuant des recherches quotidiennes.

2. Indexation mobile first

Pour les non-initiés, l’indexation « mobile first » signifie simplement que les robots de Google utiliseront d’abord la version mobile du site Web pour l’indexation et le classement dans les résultats de recherche. Par ailleurs, en juillet 2018, Google a publié la mise à jour « Speed », qui fait aussi de la vitesse de la page un facteur de classement dans les SERPs.

A noter que selon une expérience menée par MarketingProfs, la corrélation entre le score d’optimisation de la page et son classement sur mobile est forte, ce qui implique que la structure technique globale d’un site Web compte davantage pour l’optimisation de la recherche mobile.

Bien que le score « vitesse de chargement » ne semble pas affecter la position de la page dans les résultats de recherche sur mobile, nous pouvons nous attendre à ce que Google l’utilise pour classer les sites Web comme rapides ou lents. Si votre site Web n’est pas encore prêt pour ce changement, veillez à consulter les neuf recommandations de Google pour améliorer le score d’optimisation.

3. Mentions de marques sans lien

Les backlinks sont un élément essentiel du référencement depuis la création du PageRank en 1996 par Google. Selon MarketingProfs, les moteurs de recherche sont désormais suffisamment intelligents pour calculer l’autorité d’un site en associant les mentions des marques à leurs sites.

Search Engine Land explique comment Google utilise la mention en ligne de la marque comme signal de classement. Tout d’abord, il analyse toutes les propriétés qui en font mention pour avoir une meilleure idée de l’autorité de la marque dans un domaine particulier. Deuxièmement, il tient compte du contexte de la mention: réputation, confiance, publicité, etc.

Les mentions de marques sans lien pourront donc bientôt devenir un facteur de classement officiel. Si vous souhaitez tirer parti de cette tendance croissante en 2019, commencez par vous intéresser à toutes les mentions en ligne de votre marque. Puis commencez à faire en sorte que votre marque soit mentionnée en menant des initiatives avec des sites Web pertinents.

4. Indexation sémantique latente

Chaque jour, Google traite des milliards de recherches, dont la plupart sont extrêmement complexes à décoder et à comprendre. C’est pourquoi, depuis 2015, Google utilise RankBrain, qui emploie l’apprentissage automatique pour comprendre le contexte du contenu analysé. Cela fournit ainsi des résultats plus pertinents concernant l’intention de recherche de l’utilisateur.

L’intention de l’utilisateur devenant de plus en plus critique et RankBrain entrant dans sa quatrième année d’exploitation, nous pouvons nous attendre à ce que l’indexation sémantique latente (LSI) devienne un enjeu d’importance pour tous les professionnels du référencement. CrazyEgg décrit LSI comme : «un algorithme qui aide les moteurs de recherche à comprendre le contenu d’une page Web et qui le compare avec l’intention de l’utilisateur».

Afin de tirer parti de l’indexation sémantique latente en 2019, vous devez optimiser le contenu de votre site Web en utilisant des mots et de phrases qu’un internaute utiliserait naturellement dans des conversations en situation réelle. S’adapter à ce changement est extrêmement important car cela permet au fur et à mesure à Google de s’adapter à ce que l’on pense et aux questions réelles que l’on peut se poser.

5. Sécurisation des données

Depuis la sortie de Chrome 68 en juillet 2018, Google a clairement indiqué que les sites Web non sécurisés ne seraient plus classés. Par conséquent, les visiteurs de ce type de sites reçoivent la plupart du temps des avertissements avant de procéder à la visite de ces sites. Parfois même, ils peuvent pas y accéder.

Le piratage des données devenant de plus en plus fréquent, cette action de Google est opportune. Toutefois, si vous n’avez pas encore migré votre site Web vers HTTPS, cela risque de vous poser problème…

6. RGPD et référencement

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) récemment mis en œuvre a semé le chaos dans de nombreux secteurs, et le référencement ne fait pas exception. En effet, cette réglementation de l’UE impose aux entreprises de mettre en œuvre tous les systèmes et processus nécessaires pour garantir la protection et la sécurité de toutes les données de leurs clients.

En termes de référencement, cela signifie que vous devez mettre à jour vos pages « Politique de confidentialité » et « Conditions », en particulier si elles sont visitées par des citoyens européens, afin d’éviter les lourdes pénalités dues au non-respect des clauses du règlement. Il est également préférable de renforcer la sécurité de votre site Web simplement pour le rendre moins vulnérable aux attaques et piratages de données.

Tenez compte de toutes ces tendances lorsque vous établissez votre stratégie de référencement pour 2019 et vous pourrez certainement améliorer vos chances de figurer sur la 1ère page des SERP dans les années à venir.

Pas de commentaires

Publier un commentaire