Top
Agence de référencement Brioude Internet / Actualités  / SEO : Quantité et/ou qualité pour vos mots-clés ?

SEO : Quantité et/ou qualité pour vos mots-clés ?

Le référencement a changé au fil des ans. Au tout début, les moteurs de recherche exploraient les liens entre les sites et même avant Google, les liens entre sites étaient pratiquement le seul moyen de se rendre de l’un à l’autre.

Finalement, les mots-clés sont entrés en jeu et les moteurs de recherche ont pu associer des expressions-clés courantes aux liens trouvés sur Internet. Mais lorsque les humains ont appris à jouer avec ce système, Google a commencé à lutter contre le bourrage de mots clés (keyword stuffing)

Ainsi, le référencement a évolué en partie pour lutter contre les comportements «spammy» ou « black-hat », afin de continuer à afficher des résultats pertinents pour les internautes.

Aujourd’hui, les algorithmes des moteur de recherche ont depuis longtemps dépassé ce système primitif de classement par mot-clé, ce qui signifie que les éditeurs doivent penser davantage à la qualité qu’à la quantité lorsqu’il s’agit de leur contenu.

Les moteurs de recherche sont plus intelligents que vous ne le pensez

Les moteurs de recherche sont maintenant bien plus intéressés par la « personnalité » d’un site que par son apparence. En d’autres termes, ils approfondissent l’analyse du contenu pour s’assurer qu’il répond aux attentes de ses utilisateurs. Google préfère classer les sites en fonction de la qualité de leur contenu. Par conséquent, les algorithmes prennent en compte différents types de critères pour référencer votre contenu :

  • Écriture concise et claire
  • Structure correcte des phrases et des paragraphes
  • En-têtes appropriés pour décomposer/hiérarchiser le contenu
  • Liens correctement connectés
  • Un sitemap complet (un fichier de toutes les URL de votre site web)

Sans ces éléments de base, l’utilisation de mots clés ne sera pas suffisante pour améliorer le classement de votre site.

Les moteurs de recherche sont conçus pour les utilisateurs finaux

La satisfaction de l’utilisateur final est désormais la principale préoccupation des moteurs de recherche. Vous pouvez considérer cela comme une règle d’auto-préservation: pour créer un marché de l’information Internet durable, les sites auxquels les utilisateurs sont renvoyés doivent être de qualité et surtout, leur être utiles.

Votre contenu est-il utile aux lecteurs potentiels ? Suivez ces quelques règles pour en être certain…

  • Le contenu répond-il à des questions spécifiques ?
  • Le contenu est-il informatif ?
  • Le lecteur va-t-il apprendre quelque chose de nouveau ?
  • Ai-je répondu aux questions de façon simple et d’une manière qui facilite la digestion de l’information par les lecteurs ?

Si vous pouvez répondre oui à ces questions, vous pensez à l’utilisateur final. Et le processus va de pair avec le positionnement de votre site web réalisé par Google.

Dernières mises à jour d’algorithmes de Google

En juillet 2018, Google a publié une mise à jour de son algorithme mettant l’accent sur la nécessité d’améliorer l’expérience des utilisateurs. Ces améliorations incluent entre autres la vitesse de chargement des pages, l’interface utilisateur et la création de contenu de qualité.

A noter que d’après Google, l’intention de la requête est toujours un signal très fort, donc une page lente peut toujours occuper un rang très élevé si son contenu est excellent et pertinent.

L’expérience utilisateur et le référencement ne sont plus deux batailles différentes. Ces deux éléments importants du marketing numérique fonctionnent ensemble pour obtenir de bons résultats organiques.

En septembre 2018, pour son 20e anniversaire, Google a annoncé son intention de déployer un fil d’actualités inspiré par l’utilisateur, semblable à Facebook, comprenant des résultats aux formats divers. L’idée est de capitaliser sur ce que les utilisateurs sont venus chercher et apporter des réponses pertinentes à des questions qu’ils n’ont pas encore posées mais qui pourraient les intéresser. La faisabilité de ce nouveau design dépend fortement de la capacité d’un éditeur à rédiger un contenu de qualité riche en mots clés et à répondre aux questions des utilisateurs.

Les contenus les plus susceptibles de figurer dans ce type de résultats Google sont ceux qui répondent directement aux requêtes, qui peuvent faire émerger des questions complémentaires et qui contiennent des mots clés directement liés au sujet.

La qualité, ça prend du temps mais ça en vaut la peine

La création d’un site Web de qualité avec un excellent contenu prend beaucoup de temps. Il serait plus facile de simplement créer du contenu de qualité médiocre contenant une multitude de mots clés (comme auparavant), mais cela ne vous aidera plus à avoir un bon positionnement…

10 liens de qualité reste supérieur à 1 000 liens de mauvaise qualité pour Google. Aujourd’hui, le processus d’optimisation concerne les backlinks et le fait d’éviter les liens de mauvaise qualité.

La qualité consiste simplement à se concentrer sur ce que veulent vos utilisateurs. Recherchez ce que vos utilisateurs veulent savoir. Ensuite, fournissez-leur les informations de façon précise et faites en sorte qu’il n’aient pas besoin d’aller voir ailleurs pour plus de détails.

Google propose aux débutants un guide complet sur les pratiques de référencement appropriées, notamment:

  • Organisez votre contenu correctement
  • Évitez les fautes d’orthographe et de grammaire
  • Éliminez le contenu en double
  • Évitez de placer des mots clés inutiles dans vos balises de titre
  • Créez des titres de page et des extraits uniques et précis
  • Ajoutez un balisage de données structuré
  • Organisez la hiérarchie de votre site (car la navigation est importante pour les moteurs de recherche)

Focus sur un contenu unique

Peu importe le nombre de mots-clés que vous placez dans votre article – si le contenu est une copie conforme de celui de quelqu’un d’autre, le vôtre ne verra pas la lumière des résultats de recherche de la première page. Les moteurs de recherche détestent le contenu copié ou très similaire, inutile pour les utilisateurs.

Les moteurs de recherche souhaitent que les pages de résultats soient aussi uniques que possible, de manière à fournir aux utilisateurs des angles de vue différents sur un sujet, et non des centaines de résultats concernant le même sujet.

Habituellement, Google prend le résultat qui a la meilleure qualité globale, l’affiche dans les résultats et cache les autres. L’imitation est peut-être la forme la plus sincère de flatterie, mais elle ne vous rapprochera pas du classement de l’article original.

Lorsque vous créez un contenu unique, vous devez :

  • Rechercher des contenus similaires sur d’autres sites et vous assurer que vos articles traitent du même sujet sous différents angles. Cela garantit que le contenu que vous fournissez est suffisamment unique pour être préféré par Google.
  • Créer une liste de cinq à six questions auxquelles vous souhaitez que votre contenu réponde.
  • Dresser une liste de concepts étroitement liés à ce que vous écrivez et les inclure dans votre contenu en tant que texte complémentaire. Les utilisateurs sont plus susceptibles de continuer à lire s’ils voient que vous savez de quoi vous parlez.

En tant que propriétaire de PME, sans grande notoriété, concentrez votre contenu sur son utilité, son caractère unique et répondez directement aux questions de vos clients.

La pertinence des mots clés est un « must »

Les moteurs de recherche ne veulent pas non plus fournir aux utilisateurs un contenu qui ne répond que partiellement à leurs questions. Afin de juger de l’adéquation entre la requête de l’utilisateur et la réponse fournie, les mots-clés entre en jeu.

Une règle majeure de l’optimisation des mots clés consiste à n’utiliser que des mots clés directement liés au sujet traité dans votre contenu. Par exemple, si vous écrivez un article sur les services de gestion de contenu que vous fournissez, vous ne le nommerez pas «gestion des médias sociaux» ou «image de marque». Dans ce cas, évitez de trop utiliser les mots clés faisant référence à ces sujets, car vous allez perdre le moteur de recherche qui ne trouvera plus pertinent votre contenu pour aucun des trois sujets pour lesquels vous avez tenté de l’optimiser.

Quantité et qualité ne vont généralement pas de pair

N’oubliez pas ceci lorsque vous travaillez sur une campagne de référencement : les moteurs de recherche considèrent souvent de grandes quantités de mots clés comme du spam.

Par ailleurs, si vous voulez savoir quelle est la taille de Lady Gaga, vous n’allez pas taper «quelle est la taille de Lady Gaga ?». Vous allez simplement écrire «taille Lady Gaga».

La plupart des moteurs de recherche renverront une réponse, quelle que soit la façon dont vous l’écrivez. Toutefois, les éditeurs qui utilisent le mot clé «taille Lady Gaga» seront pénalisés car ce n’est pas, de base, une phrase grammaticalement correcte et donc un contenu de qualité. Les lecteurs ne veulent pas lire un contenu décousu composé simplement d’une suite de mots clés.

Les mots clés doivent être utilisés avec parcimonie, seulement lorsqu’ils ont du sens dans la phrase que vous écrivez. Vous pouvez optimiser votre contenu en vous assurant de placer votre mot clé dans :

  • Meta Description
  • Titre
  • En-têtes
  • Texte de l’image
  • Description de l’image

Attention toutefois à ne pas être trop répétitif !

Qu’est-ce qu’un contenu de qualité ?

Utilisez une grammaire et une structure appropriées, incluez des en-têtes pour une lecture facilitée et évitez de vous éloigner du sujet.

  • Assurez-vous que vos articles couvrent différents angles du même sujet
  • Concentrez-vous davantage sur du contenu long
  • Utilisez des phrases claires et concises, et n’oubliez pas de structurer vos paragraphes
  • Ajoutez des en-têtes appropriés pour décomposer le contenu
  • Utilisez des liens de haute qualité correctement connectés
  • Créer un sitemap complet
  • Assurez-vous que vos mots clés sont placés de manière réfléchie et évitez de bourrer votre contenu de mots-clés destinés à aider le moteur de recherche à mieux comprendre votre contenu.

Optimisez votre URL

Votre URL ne doit pas être une adresse de page par défaut telle que « page1.html ». Elle ne devrait pas non plus inclure des mots » vides » tels que “à”, “le” ou “vous”. N’incluez que les mots nécessaires (généralement les noms et les verbes).

Optimisez votre netlinking

Supprimez les backlinks qui n’offrent pas un contenu de qualité. N’associez votre contenu qu’à des pages réputées et de qualité supérieure. Lors de la création de vos liens pour optimiser votre référencement, essayez de faire une liste des principaux sites d’autorité dans votre domaine qui ne vous concurrencent pas directement et notez-les comme liens privilégiés à utiliser. Assurez-vous par ailleurs, d’inclure des liens entrants sur chaque article

Il n’y a pas de chiffre magique en ce qui concerne la quantité de mot-clé à utiliser. Tout dépend de la qualité du contenu, de l’emplacement des mots-clés et de votre capacité à renvoyer vers d’autres pages pertinentes. Gardez toujours à l’esprit que la qualité de votre contenu est plus importante que votre stratégie de mots clés.
Pas de commentaires

Publier un commentaire