Nous sommes très nombreux à dépendre de la bonne volonté de Google. Une pénalité donnée par le moteur de recherche à votre site Web pourrait vous coûter très cher. Pourquoi ? Simplement car cela renverrait votre contenu loin dans les résultats et vous empêcherait donc d’obtenir le trafic escompté. 

 

Qu’entend-on par « pénalité Google » ?

 

Une pénalité Google concerne tout simplement le fait pour un site Internet d’être rétrogradé dans les positions de Google. Comment peut-on savoir si l’on a fait les frais d’une pénalité du moteur de recherche ? C’est tout simple, vous vous rendez compte que vous avez moins de trafic. Parfois, vous obtiendrez confirmation de cette pénalité directement par Google qui vous enverra une notification via Google Search Console. 

Attention, une pénalité Google ce n’est pas la même chose qu’une mise à jour de l’algorithme. Pourtant les deux affectent votre trafic. Evidemment, lorsque vous montez dans les résultats, c’est une bonne nouvelle ! Toutefois, il est possible également que vous dégringoliez dans les SERPs de Google. C’est à ce moment-là qu’il faut réagir vite.

 

 

Comprendre les raisons de vos pénalités

 

Lorsque vous vous rendez compte que le trafic sur votre site Web diminue, vous devez en comprendre les raisons. Vous avez pu par exemple être pénalisé par Google de deux façons différentes. En effet, il existe deux types de pénalités : manuelle et algorithmique.

 

  • Pénalité dite « manuelle »

Une pénalité manuelle survient lorsque Google détecte la mise en place d’une technique de référencement dite « black hat », c’est à dire frauduleuse. Vous pourrez voir cela si c’est le cas en vous connectant à votre Search Console. Un message y sera alors présent vous indiquant que vous faites l’objet d’une pénalité manuelle. Ce message vous indiquera également que vous risquez d’avoir une baisse de classement ou même une suppression de votre présence dans les SERPs. Parfois, vous obtiendrez des détails sur ce qui est considéré comme « un problème » par Google. Parfois vous n’aurez pas plus de détails. Vous aurez la possibilité de corriger cette erreur en modifiant le contenu jugé comme « illicite » et en proposant à Google d’analyser de nouveau votre site.

 

  • Pénalité liée à l’algorithme

Ce type de pénalité est assez compliqué à gérer. En effet, bien souvent vous ne pouvez rien y faire. Et surtout vous ne savez pas pourquoi l’algorithme à jugé que votre site Web devait être moins bien référencé. De ce fait, si vous remarquez une baisse de trafic mais que vous n’avez pas reçu de message dans Google Search Console, réalisez un audit de votre site. Vérifiez tout ce qui pourrait faire penser à Google que vous utilisez des mauvaises pratiques de référencement.

 

Pénalités Google : ce que vous devez vérifier sur votre site

 

  • Les liens non naturels, les backlinks frauduleux, etc.

Il est évident que les backlinks ont un poids très important dans la popularité de votre site Web. En d’autres termes, plus vous avez des backlinks de qualité qui pointent vers vos pages et mieux votre site est référencé. Ainsi, il arrive parfois que l’on soit tenté par la création ou l’achat de liens externes peu naturels… Google détecte cela très facilement et sanctionne ce type de pratique.

A vous donc d’analyser l’ensemble de vos backlinks. Il se peut que vous ayez eu recours à des pratiques peu naturelles de création de liens il y a quelques temps sans vous en souvenir. Supprimez les liens qui vous semblent suspects. Vous pouvez également mettre ce lien en « no follow ». Attention également  à désavouer les liens qui pointent vers votre site et qui semblent peu naturels. La procédure Google pour désavouer des liens est disponible en ligne.

 

  • Le duplicate content

Google ne plaisante pas avec le contenu dupliqué. Évitez d’être dans la ligne de mire du moteur de recherche pour des raisons de duplicate content ! Pensez donc à vérifier tout votre contenu afin de voir si vous n’avez pas des pages ou des articles en doublon. L’idée c’est de ne pas dupliquer du contenu provenant d’ailleurs sur le Web mais c’est aussi de ne pas (par inadvertance) créer des doublons ayant comme source votre propre site Internet !

 

  • Les pratiques « black hat »

Il y a quelques années, il est possible que vous ayez embauché ou souscrit une prestation de référencement qui vous proposait de booster votre référencement très rapidement. Vous ne vous êtes pas posé de questions à l’époque mais il est possible que des pratiques « black hat » aient été utilisées. Ces pratiques sont illégales (truffage de mots-clés, texte invisible, etc). A vous de vérifier si votre ancien contenu n’est pas construit via ce genre de pratiques.

 

  • Et tous les autres petits « trucs »

Bien évidemment, il existe des tas d’éléments qui pourraient être la source de votre baisse de trafic. Par exemple le fait que vos métadonnées soient non pertinentes. En effet, elles doivent être optimisées. 

Par ailleurs, le contenu de qualité vous assure de ne pas être impacté par les mises à jour de l’algorithme de Google. Soyez donc certain de publier des éléments de qualité, qui répondent aux besoins des internautes.

Finalement, des éléments techniques peuvent baisser votre positionnement dans Google comme la vitesse de chargement de votre site ou le fait de ne pas avoir de certificat SSL. Pensez à optimiser tous les aspects de votre site, même ceux plus techniques !

 

Si vous désirez réaliser un audit de votre site Web afin de trouver des axes d’amélioration de votre positionnement dans les résultats de Google, contactez nos experts SEO !

 

Laisser un commentaire