Si vous cherchez à augmenter rapidement votre trafic SEO, un moyen simple est de mettre à jour les anciens contenus déjà créés.

Effectivement, il existe un élément auquel tout blog va se heurter… une expérience presque tragique à laquelle vous allez inévitablement être confronté à un moment donné.

Vous avez travaillé sans relâche pour créer un blog solide, le meilleur sur votre secteur d’activité. Il propose des études de cas, des exemples, des statistiques, et il a été soigneusement rédigé pour être à la fois divertissant et informationnel.

C’est alors un plaisir immense pour vous de voir votre article de blog se classer dans les meilleurs résultats dans les SERP… puis c’est aussi déchirant de le voir soudainement tomber bien bas dans les résultats de Google.

Sur n’importe quelle requête, il y a de fortes chances que le résultat qui s’affiche aujourd’hui en tête de classement ne soit plus du tout le même après quelques mois.

 

Qu’est-ce que la « dégradation de contenu » et quelles en sont les causes ?

La dégradation du contenu est, en termes simples, le contenu dont le trafic a grandement diminué au cours des douze derniers mois.

Dans de nombreux cas, cela peut être directement lié à une baisse de classement dans les SERP, ce qui se produit malheureusement naturellement au fil du temps. Plusieurs raisons expliquent la dégradation du contenu, notamment les suivantes.

  • Les marques s’attachent généralement à aller de l’avant, et non à regarder en arrière. Elles donnent la priorité aux nouveaux contenus et, par conséquent, cessent de promouvoir les anciens contenus sur les médias sociaux, dans les newsletters et dans les campagnes publicitaires. Il en résulte une perte directe de trafic entrant.
  • Par ailleurs, Google donne la priorité aux contenus les plus récents. Google aime les contenus pertinents, qui sont à jour. Le moteur de recherche s’intéresser en particulier aux événements qui se produisent régulièrement, aux mises à jour fréquentes, et aux d’actualité « brûlants ». De ce fait, si vous ne publiez pas de contenu nouveau, même les meilleures ressources risquent de perdre de la visibilité.
  • Autre raison quant à la dégradation de contenus : de nouveaux concurrents peuvent apparaître et vous faire perdre votre première place dans les SERP. Malheureusement, il n’est pas rare que des blogs concurrents s’intéresse à votre contenu le plus performant, l’enrichisse et tente d’être mieux classé que vous dessus.

Comment la dégradation du contenu influe sur votre référencement ?

 

La dégradation du contenu porte naturellement un coup négatif à vos efforts de référencement, ce qui entraîne alors une baisse du trafic sur votre site.

Il peut en résulter un cercle vicieux si vous ne prenez pas rapidement des mesures. En effet, puisque moins de personnes cliquent sur votre article en raison d’un manque de visibilité, votre classement diminuera de plus en plus.

C’est frustrant, car après tout le temps et les efforts que vous avez consacrés à la création et à l’optimisation de votre article de blog, vous risquez de ne pas obtenir les résultats escomptés. Si vous ne faites pas d’efforts pour rafraîchir votre contenu, la dégradation du contenu et son effet négatif sur votre stratégie de référencement sont presque inévitables.

Votre classement diminuera à mesure que le contenu se dégradera, quelle que soit votre position dans les SERP.

Gardez à l’esprit que même une baisse de la deuxième à la neuvième place peut être dévastatrice pour les clics et les conversions potentiels sur votre site.

Comment détecter si votre contenu « se dégrade » sur votre site ?

Il existe quelques outils et stratégies que vous pouvez utiliser pour repérer la dégradation du contenu sur votre site web.

Google Analytics

Utilisez Google Analytics pour surveiller attentivement vos articles de blog et garder un œil sur l’évolution du trafic global de chacun d’entre eux. Si le trafic diminue régulièrement, cela signifie que le contenu de votre blog se dégrade.

L’inconvénient de cette approche est qu’elle est très manuelle et qu’elle peut prendre beaucoup de temps… Vous devez suivre chaque post et ce n’est pas toujours facile.

SEMrush

Une autre approche consiste à utiliser un outil de suivi de position, comme celui proposé par SEMrush. Celui-ci vous avertira lorsque le classement de l’une de vos pages augmente ou diminue. Cela peut être utile pour détecter la dégradation de vos contenus.

Comment augmenter votre trafic SEO en corrigeant la dégradation de votre contenu ?

Si vous commencez à vous demander si le marketing de contenu en vaut vraiment la peine, ne vous inquiétez pas, c’est absolument le cas !

Avec la bonne stratégie, vous pouvez rafraîchir vos articles et les ré-optimiser afin qu’ils puissent vous apporter les résultats escomptés. Voici quelques idées rapides et facilement réalisables pour rafraîchir vos contenus :

  • Augmenter le nombre de mots et proposer plus d’analyses et d’exemples
  • Remplacer les statistiques et les références obsolètes qui « datent »
  • Diffuser ce contenu mis à jours via votre newsletter et vos réseaux sociaux
  • Ajouter des liens internes à ces pages à partir d’autres posts

Développez vos anciens billets du blog

Le rafraîchissement du contenu est une stratégie courante de marketing de contenu.

Lorsque vous mettez à jour un ancien contenu, vous avez la possibilité d’augmenter le nombre de mots et d’y ajouter plus de profondeur et d’exemples. Non seulement cela donne plus de valeur à votre message dans son ensemble, mais cela donne aussi le caractère « nouveau » à votre contenu, largement apprécié par Google.

Jetez un coup d’œil aux anciens articles qui ont récemment connu une baisse de trafic. Une bonne pratique consiste à lire et à réfléchir à ce que vous souhaitez y ajouter. Beaucoup de nos anciens contenus sont encore bons, mais très courts (500-800 mots). A vous de les compléter.

Vous pouvez également consulter les questions que les utilisateurs ont posées dans la section commentaires du billet de blog ou sur vos partages sociaux pour avoir une idée des informations supplémentaires qui pourraient être utiles.

Remarque : lorsque vous mettez à jour d’anciens articles, assurez-vous de conserver la même URL d’origine.

Mettre à jour les posts précédents avec de nouvelles informations pertinentes

Parfois, il est préférable de jeter un coup d’œil aux anciens billets de blog pour vérifier si les informations qu’ils contiennent sont toujours pertinentes. Peut-être que toutes vos études sont dépassées (datant de plus de trois ans) ou peut-être que des changements dans l’industrie ont rendu votre post obsolète ou même incorrect.

Si vous avez écrit votre article il y a quelques années, il est probable que les informations à mettre à jour soient généralement assez évidentes. Cela signifie qu’il faut examiner le contenu le plus performant pour le mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner et voir quel contenu est classé sur la première page des SERP. A vous ensuite de regarder ce dont ils parlent et notez tout contenu supplémentaire potentiellement manquant. Inspirez-vous de ces éléments pour produire des contenus permettant d’aller beaucoup plus en profondeur.

Envisagez de modifier les mots-clés

Parfois, la mise à jour des publications passées vous obligera à envisager une optimisation pour de nouveaux mots-clés.

La popularité des mots-clés peut augmenter ou diminuer, de sorte qu’un mot-clé peut ne plus avoir le même type de trafic qu’à l’origine. C’est particulièrement fréquent avec les mots-clés « tendances », mais cela peut se produire avec n’importe quel terme.

Vous pouvez utiliser un outil comme SEMrush pour suivre la popularité d’un mot-clé dans le temps.

Boostez la création de liens vers votre contenu principal

Lorsque vous mettez à jour vos publications, il peut être utile de vous concentrer sur les campagnes de création de liens destinées à leur donner un coup de pouce supplémentaire.

N’oubliez pas à ajouter des liens internes de vos autres posts à ces publications récemment mises à jour. Cela permettra non seulement de créer une meilleure expérience utilisateur pour le lecteur, mais aussi d’aider Google à mieux comprendre la structure du contenu de votre site. Et tout cela donnera un meilleur référencement.

Assurez-vous de partager régulièrement ces messages sur les médias sociaux et via votre newsletter. Cela peut contribuer à augmenter le trafic vers votre site, ce qui est une bonne chose en soi, mais cela augmente également la visibilité de votre message.

La fin du « content decay » pour vos contenus

Il faut s’attendre à une certaine dégradation de vos contenus, mais cela ne signifie pas que vous devez l’accepter. Heureusement, avec les bons outils et les bonnes stratégies en place, vous pouvez être prêt à agir rapidement !

Nos experts en référencement naturel vous proposent d’auditer vos contenus afin de vous donner des indications pour limiter le « content decay » de vos supports en ligne (blog, site web, etc.)

Laisser un commentaire