Top
Agence de référencement Brioude Internet / Blog / Actualités  / SEO : Stimulez votre positionnement en comprenant l’intention des internautes (1/2)

SEO : Stimulez votre positionnement en comprenant l’intention des internautes (1/2)

Dans cet article, nous nous intéressons à la compréhension des intention des internautes qui réalisent des requêtes Google. Ensuite, la question qui se pose est de savoir s’il est possible d’utiliser ces informations afin de stimuler votre positionnement SEO. A votre avis ?

Le référencement naturel est l’une des nombreuses façons dont vous pouvez obtenir plus de trafic vers votre site Web. Vous le savez, plus le classement de votre site est bon (dans les meilleures positions), plus il attire d’internautes, et plus vous vendez de produits et/ou de services.

Afin d’attirer plus de trafic vers vos pages web, utilisez un sous-ensemble d’optimisations sur les moteurs de recherche, en commençant par une optimisation efficace de vos mots-clés. En d’autres termes, cela signifie optimiser le contenu de votre site Web pour des mots spécifiques que les utilisateurs utilisent lors de la recherche de votre produit ou de votre service.

Cependant, si vous désirez vraiment convaincre les utilisateurs de visiter votre site Web, vous devez également tenir compte de leurs intentions de recherche.

Qu’est-ce que l’intention de recherche ?

L’intention de recherche peut être définie par la raison pour laquelle une recherche spécifique est réalisée. Pourquoi les internautes réalisent-ils la requête en premier lieu ? Ont-ils une question simple à laquelle il s’agit de proposer une réponse ? Sont-ils à la recherche d’un site Web pour apprendre quelque chose en particulier ? Désirent-ils acheter ou vendre quelque chose ?

Les intentions de recherche peuvent être classifiées en deux objectifs distincts : l’exhaustivité ou le besoin de précision. Les requêtes du type « exhaustivité » concernent une vaste gamme d’intentions de recherche autour d’un sujet particulier. Alors que les internautes avec des besoins spécifiques concernant leurs requêtes ont une intention bien plus étroite.

Au fil des années, Google a amélioré sa compréhension des intentions des utilisateurs. Aujourd’hui, le moteur de recherche donne un meilleur classement aux pages qui correspondent non seulement au terme de recherche ou à la requête de l’internaute, mais qui correspond aussi à l’intention de la recherche.

Intention de recherche et Google

L’une des meilleures façons de comprendre l’intention d’une requête consiste à examiner la manière dont les résultats sont affichés dans les SERPs. Par exemple, si vous recherchez un magasin Apple, vous êtes probablement à la recherche du magasin Apple le plus proche, et non du siège de la société à Cupertino, en Californie.

Google avec son «Needs Met Rating Guideline» propose une échelle allant de FailsM (ne répond pas) à FullyM (entièrement conforme) permettant de classer des résultats en fonction des requêtes mais également des intentions. Cette échelle prend aussi en compte d’autres éléments comme le fait que le site soit accessible depuis un mobile par exemple.

Source

Ce système d’évaluation utilisé par Google est non seulement utilisé dans les résultats Web (les 10 principaux liens bleus), mais également dans les blocs de résultats de contenus « spéciaux », plus connus sous le nom de résultats enrichis (anciennement appelés extraits enrichis). Pourquoi ? Simplement car ce système est ce qui détermine l’intention derrière la recherche afin de positionner les résultats les plus utiles pour les internautes.

Les requêtes ambiguës qui ne présentent pas une intention de recherche claire ne peuvent pas atteindre une note « FullyM » comme évoqué ci-dessus.

Intentions et interprétations « dominantes »

Il est question d’interprétation dominante quand les webmarketers font référence à ce que la plupart des internautes « veulent dire » lorsqu’ils réalisent une requête spécifique. A noter que sans une interprétation dominante, le moteur de recherche ne peut pas fournir de résultat définitif. Plus les recherches en ligne sont nombreuses, plus l’interprétation dominante est alors claire.

Source de l’image

Intentions et interprétations « communes » et « mineures »

Il est normal qu’une requête ait plus d’une seule interprétation. Par exemple, Google indique que la requête «mercury» peut avoir plusieurs intentions de recherche : l’élément en lui-même ou bien la planète. Étant donné qu’il s’agit d’une requête assez vague, Google ne peut pas fournir un résultat spécifique qui répondra pleinement aux intentions de recherche. Cela explique pourquoi ses résultats varient en termes d’intention et d’interprétation afin de couvrir l’ensemble des requêtes potentiellement réalisées par les internautes.

Les interprétations mineures font référence à des requêtes avec des interprétations moins courantes qui dépendent souvent des paramètres régionaux.

Dans quelques jours, vous trouverez la suite de cet article sur notre blog. Nous nous sommes ici interrogés sur l’importance des intentions des internautes derrière l’utilisation des mots-clés. Dans la suite de cet article, nous nous demanderons comment adapter la création de contenu à ces intentions de recherche.
Pas de commentaires

Publier un commentaire