Top
Agence de référencement Brioude Internet / Actualités  / M-commerce : Statistiques et tendances pour 2019

M-commerce : Statistiques et tendances pour 2019

Vous le savez, le M-commerce, ou « commerce mobile », fait référence à l’utilisation de smartphones, d’ordinateurs portables et de tablettes pour effectuer des transactions en ligne.

Nous proposons dans cet article de nous intéresser aux tendances m-commerce de 2019 grâce aux informations procurées par CPC Strategy. Grâce à ces éléments, vous aurez toutes les cartes en main afin d’optimiser l’expérience mobile de vos utilisateurs pour l’année qui arrive.

Les achats sur devices mobiles augmentent

Le M-commerce va représenter 44,7% du total des ventes e-commerce aux États-Unis en 2019. En 2018, les ventes réalisées via mobile représentaient 39,6% du total des ventes en ligne.

Les premières statistiques issues du Black Friday 2018 prouvent que les clients achètent plus que jamais via leur smartphone. Une étude d’Adobe a déterminé qu’un peu plus du tiers des ventes en ligne du Black Friday avaient été réalisées grâce au mobile, contre 29,1% un an auparavant.

L’augmentation du M-commerce est impossible à ignorer. Les détaillants ne peuvent plus se permettre de ne pas avoir un site Web optimisé pour la consultation depuis ces devices. Assurez-vous donc que votre boutique en ligne permette une navigation facile depuis tous les principaux systèmes d’exploitation mobiles et tablettes. Profitez-en d’ailleurs pour faire en sorte de simplifier le parcours utilisateur qu’il soit réalisé sur mobile ou sur desktop.

Les achats réalisés via les devices nomades vont certainement un jour (très proche) dépasser les achats réalisés sur desktop !

Le M-commerce et le paiement mobile

Une étude Allied Market Research a prédit que le marché mondial des paiements mobiles progressera de plus de 33% d’ici 2022. Les paiements mobiles désignent les paiements effectués via des portefeuilles digitaux ou des applications mobiles telles qu’Apple Pay, PayPal ou Samsung Pay.

Tout comme les consommateurs aiment réaliser des achats via différentes devices, ils sont nombreux à tester de nouvelles méthodes de paiement. Une étude réalisée par Zion Market Research montre que la part de marché du « portefeuille numérique » devrait augmenter d’environ 32% entre 2017 et 2022.

Et si vous proposiez ces nouveaux moyens de paiement sur votre e-boutique ? Cela peut vous aider à capter plus d’utilisateurs mobiles en offrant un moyen simple et sécurisé de payer en un seul clic. Par exemple, autoriser les acheteurs mobiles à payer avec PayPal. Vous vous appuyez sur le nom de la marque, qui est crédible et largement digne de confiance dans l’esprit des utilisateurs, tout en évitant aux acheteurs de saisir les informations de leur carte de crédit et leurs adresses d’expédition sur un petit écran. Vous leur facilitez la vie et c’est ce qu’ils recherchent !

Trafic mobile ne signifie pas conversions mobiles

Alors que le M-commerce est globalement en vogue, le taux de conversion mobile reste inférieur à celui des ordinateurs de bureau. Au deuxième trimestre 2018, le taux de conversion moyen des acheteurs en ligne traditionnels était de 3,91%, tandis que le taux de conversion moyen des acheteurs via smartphone était de 1,61%.

Pourquoi les acheteurs mobiles sont-ils moins enclins à effectuer un achat ? Selon comScore, un acheteur sur cinq a peur en ce qui concerne les aspects de sécurité de paiement pour les achats via smartphone. A vous alors de tirer parti des « portefeuilles numériques » pour atténuer ces craintes. Permettez-leur de payer via un service qui leur est familier et qui est sécurisé.

Vous devez également vous assurer que votre landing page concernant la commande possède un certificat SSL à validation étendue, ou EV SSL. Il s’agit d’une mesure de sécurité qui fait que le nom de votre société ou votre URL devient vert dans la barre d’adresse du navigateur mobile. L’icône représentant un verrou apparaît en regard de votre nom.

Sans SSL SSL, les acheteurs qui tentent d’accéder à votre site risquent de recevoir des avertissements de sécurité, entraînant une réduction du trafic et donc des pertes de ventes.

A noter que les acheteurs mobiles peuvent également abandonner leur commande juste avant la conversion en raison d’un processus trop complexe. Dans la même étude comScore que celle énoncée ci-dessus, 19,3% des clients ont déclaré avoir eu des difficultés lors de leur navigation, ce pour quoi ils ont abandonné leur panier depuis mobile.

Pour simplifier le processus de commande mobile, envisagez de diviser les formulaires en plusieurs pages ou étapes, tout en utilisant des boutons d’actions au lieu de liens texte. Ces correctifs permettent aux clients de naviguer plus facilement sur des écrans plus petits.

Un moyen original de passer commande via mobile

Certaines marques abordent de manière innovante le mobile en tant que canal de paiement. Une marque américaine, Dirty Lemon, a par exemple choisi de créer une gamme de boissons destinée au consommateur dans laquelle toutes les commandes sont passées par SMS. Le processus est simple. Les clients envoient un SMS  à un numéro dédié pour créer un compte. Ensuite, un représentant du service clientèle de l’entreprise envoie un lien sécurisé où le client entre ses informations de carte de crédit et d’adresse de livraison. Après la première inscription, les clients n’ont plus qu’à envoyer un SMS pour commander de nouveau. Les commandes suivantes sont automatiquement facturées sur la carte de paiement enregistrée.

Les stratégies omnicanal sont essentielles

Bien qu’il soit absolument vital d’optimiser votre boutique en ligne pour le mobile, ne négligez pas d’autres canaux de vente. Selon une étude réalisée par Harvard Business Review auprès de plus de 45 000 acheteurs, 7% d’entre eux étaient seulement des acheteurs mono-canal. 73% des acheteurs utilisaient quant à eux plusieurs canaux pour faire leurs achats.

C’est ce qu’on appelle le commerce omnicanal. Votre expérience client doit alors être homogène sur tous les canaux : site web disponible sur desktop, mobile, application mobile, magasin,… Assurez-vous que votre marque, vos messages marketing et votre support client soient à la hauteur de vos clients. Chaque interaction avec votre produit ou votre marque a une incidence sur l’expérience client et sur les chances de conversion.

Les e-commerçants ne peuvent pas se permettre de négliger le commerce mobile en 2019. En optimisant votre boutique en ligne pour la navigation mobile, vous offrez une meilleure expérience de commerce omnicanal aux clients actuels et potentiels.
Pas de commentaires

Publier un commentaire